En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Morbihan: 600 croix devant la basilique Sainte-Anne-d'Auray, symboles des agriculteurs suicidés

Jacques Jeffredo pose à côté de quelque 600 croix en mémoire des agriculteurs suicidés, le 11 octobre 2015 à Sainte-Anne-d'Auray, dans le Morbihan.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • yanarf
    yanarf     

    Ils sont tous chrétiens ? Si oui c'est encore plus désolant.

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Pousser les agriculteurs à bout, les banques ont bien compris leurs intérêts de récupérer des terres pas chères …

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Toujours malheureux d’assister à un entassement de lois pour tenter d’éviter quelques accidents par an comme les détecteurs de fumé obligatoire, et de ne rien faire depuis si longtemps pour éviter les suicides des agriculteurs …

  • AgentK3
    AgentK3     

    Les français ne sont pas leur priorité... La priorité de ce gouvernement c'est de briller à l'étranger pour les étrangers mais avec vos impôts...

  • Arleco
    Arleco     

    Nos aïeux étaient presque tous des paysans! Alors ... Achetons des produits bien de chez nous enfin qu'on fasse en sorte qu'on puisse acheter français!!!

  • Manguifirek
    Manguifirek     

    Peu importe le nombre exact de suicides, la passivité des gouvernements est inacceptable. Chacun a le devoir de sauver l'agriculture et les petits producteurs en consommant local.

  • yam46
    yam46     

    Dans mon village, un de plus qui n'a plus supporté ses conditions de travail..
    Une grande tristesse m'envahit quand je pense a ceux qui sacrifient leur vie pour nourrir les autres et sont si mal considérés , qu'ils en arrivent a cette extrémité.
    Pourtant, ils nous sont indispensables, pour nous nourrir, tout simplement.

Votre réponse
Postez un commentaire