En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le moral des ménages
 

PARIS (Reuters) - Le moral des consommateurs français s'est stabilisé à un bas niveau en juillet après cinq mois de dégradation, selon l'enquête...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Lauisami
    Lauisami     

    J'ai lu et même relu votre article, je me demande si vous n'avez pas raison! mais bien sur que vous avez raison, le problème, il vaut mieux diviser le peuple plutôt que de le réunir, 37,5 ans d'annuités de cotisation pour tous est bien la lutte qu'il aurait fallu mener il y a quelques années mais la aussi il y avait déjà quelques divisions, les jeunes sur le pavé, avec diplomes ou non pourraient ainsi entrer plus vite dans le monde du travail, quant à l'argent pour une partie du financement, tous, savons aujourd'hui ou l'argent se trouve, il suffit de visiter les sites régionnaux et consulter la somme en ISF relative au pratimoine, c'est effarrant !

  • albertine
    albertine     

    Travailler plus pour gagner plus, une escroquerie intellectuelle !
    Travailler plus pour gagner plus, c'est non seulement une aberration du point de vue historique, puisque le sens de l'histoire est plutôt à la diminution du temps de travail, mais c'est surtout une escroquerie intellectuelle.Sarko, le moine-soldat du MEDEF, veut encrer dans les esprits qu'il faudrait travailler davantage pour gagner plus, or c'est une argument falacieux et parfaitement mensonger que de dire cela.


    Les gens n'ont pas a travailler davantage pour gagner plus, c'est leur travail qui doit leur procurer les revenus suffisants pour trouver leur place dans la société et pouvoir consommer et ameliorer leur niveau de vie, Voilà, la vérité. Le progrés social, c'est au contraire de travailler moins longtemps grâce aux gains de productivité générés par les progrès technologiques.Nous ne devons pas remettre en question les 35h, mais au contraire aller vers les 32 h/semaine.

    Nous ne devons pas reculer l'âge de depart à la retraite, mais garantir les 37,5 annuités de cotisations pour tous pour pouvoir beneficier d'une retraite à taux plein !
    Il suffirait pour cela de redistribuer les richesses et de supprimer les plantureuses exonerations de charges patronales qui creusent le déficit de la Sécu ( 20 milliards par an )

    Sarko cherche à nous faire avaler des couleuvres pour mieux faire passer pour une evidence la necessité de regressions sociales. Contre l'allongement du temps de travail, contre les franchises medicales et la medecine à 2 vitesses, contre les remises en cause du droit de grève, et les atteintes à la dignité humaine, contre toutes les regressions que cherche à imposer la droite,

  • Guignols
    Guignols     

    C'est bien "beau" la reforme des retraites, mais cela ne va pas dans le sens de l'emploi pour nos jeunes?!...

  • 030948
    030948     

    Stabiliser à un bas niveau donc les francais sont dans la merde et ils ont conscience qu'ils vont y rester

  • beabeabebaa
    beabeabebaa     

    cst marrant leur chiffre negatif vous trouver pas.. un moral a moins cinquante neuf.. ahhahahhaa quelle connerie... Comment ils mesurent cela? Quand ta mere decee, ca fait un moral a moins trois mille? Question con: est-ce qu'un moral moyen positif, ca peut exister?

  • beabeabeabea
    beabeabeabea     

    cest une bonne nouvelle: limportant cest quil soit stabilise hein? aagaga... ah il est stabilise au plus bas? ca cest con....

Votre réponse
Postez un commentaire