En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Eric de Mongolfier
 

Eric de Mongolfier était invité sur RMC ce mardi à 7h40, Le magistrat est revenu sur les écoutes mises en place par la justice entre Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    Et il en pensait quoi à l'époque du cabinetr noir ce triste sir? faisait il parti du cabinet noir?Les écoutes existent pour des raisons très précises comme le terrorisme, mais par contre les barbouzards de gauche eux, les pratiquent en violations des règles au nom du droit a leur idéologie. Et je suis pas loin de penser qu à leur actuelle vos pratiques de Mr hollande et consort feraiten de Mitterand un joyeux amateur!!Ne vous trompez pas le cabinet noir " crée par Mitterand et dirigé par hollande existe toujours; Dans celui ci il y a des juges rouges et des médias; Depuis 20 ans ils sévicent de désinformation, en violation de secret d'instruction et j'en passe et des meilleurs!! qui mènera l 'enquête pour le mettre sur la place public?? personne! et surtout par BFM /RMC!!!!!!!!! En 20 ans ils ont réussi a s'accaparer " démocratiquement tous les rouages des pouvoirs et maintenant il faut faire taire toute forme de liberté d'opposition!!!!!!Ce monde idéologique qui se croit au dessus de tout même du suffrage universel au nom d'un supposé droit d indépendance . S arrogeant de décider ce qui est bien ou mal suivant sa sensibilité politique rappelle à certains que "la dictature du prolétariat " est déclarée morte mais subsiste dans la tête de ces Stalino stroskistes qui sévicent dans le mur des cons de la "justice"!!!!!!! Un corporatisme qui refuse qu on touche à leur statut "pré carré" de' leur ego surdimensionné comme quoi dans les génocides se sont de tels energumènes qui décident de la vie et la mort de chacun d'entre nous sans bouger d'un cil
    En 1982, Mitterrand, à la dérive dans l’opinion et auprès des socialistes eux-mêmes, cherchait une parade médiatique. Il confia alors au jeune Hollande la tâche de manipuler la presse – à la fois contre la droite et la gauche non soumise – afin de remonter dans les sondages. Cela a commencé avec l’Opération Caton. Hollande et son acolyte André Bercoff ont écrit un livre sous le nom d’emprunt de Caton. Ce Caton se faisait passer pour un déçu de la droite et déballait des secrets assassins sur Chirac, puisés chez ses amis magistrats de gauche. L’affaire a fait long feu puisque Chirac a été élu royalement à la Mairie de Paris. La petite cellule de désinformation de Hollande s’est étoffée avec l’arrivée de Jacques Pilhan, qui a introduit les méthodes de manipulation de l’opinion avec notamment les fuites organisées par des magistrats. Avec Jean-Marc Salmon, Hollande a ouvert rue de Varenne, un « salon » de la manipulation où il recevait le tout-Paris de la gauche médiatique : journalistes, reporters, directeurs de publication, intermédiaires divers, présentateurs télé,… Il avait table ouverte pour tous ces faiseurs d’opinion de gauche et utilisait bruits de couloir et fuites contrôlées pour attaquer ses cibles : Chirac, Balladur, Jospin et surtout Rocard que Mitterrand exécrait. Cette cellule est restée active à travers les années et est intervenue dans tous les coups tordus les plus récents contre Sarkozy, Woerth, ou consorts. Le bon côté de Hollande, c’est qu’il n’est pas sectaire. Ses propres alliés ne sont pas épargnés. Comme le disait un de ses (ex-) amis : « Hollande est drôlement foutu. Pendant que d’un côté il vous sourit, de l’autre il vous encule (Oh !) ». Hollande a été mêlé à toutes les magouilles de l’ère Mitterrand, mais évidemment maintenant il n’est au courant de rien : l’affaire Elf, les turpitudes de « papa m’a dit », les manipulations contre Jean Edern Hallier, tout cela il ne connaît pas ! Hollande a cependant commis une erreur : il a cru que Ségolène pouvait le servir. Elle était mignonne, BCBG, sans ambition. Mais à son contact, elle est devenue plus ambitieuse et plus déterminée que lui. Elle a été envoyée par Mitterrand comme une torpille qui a explosé à la figure de Hollande en 2007. Aujourd’hui Hollande le Vierge, le Passe-Muraille, le Normal, se présente comme un jeune puceau aux mains totalement blanches. Il est vrai qu’il sollicite avant tout les suffrages de la fonction publique, celle qui a perdu tout contact avec le monde ouvrier. Entre profiteurs, on se soutient !

  • choppaul
    choppaul     

    Nous étions à un tournant de notre civilisation. Une chose est sûr, ils nous ont fait prendre, le chemin de la désintégration.

  • stpierre43
    stpierre43     

    MR de MONGOLFIER ,que les juges arretent de faire de la politique ,et qu'ils mettent un terme à des usages d'un autre temps ou l'inquisition lettre de cachet étaient de mises. la prise de position de ces magistrats pendant la campagne 2012 au profil de hollande ne vous gene pas ? , le mur des cons non plus .elle a bon dos l'indépendance de la justice.effroyable juges bras armé d'un gouvernement aux abois.

  • LaCumularde
    LaCumularde     

    MR Mongolfier vous attendez quelle promotion de la part de la garde des sceaux??? Ecoutez ce que dit Me Moretti, je trouve son intervention bien plus crédible que la votre !!

Votre réponse
Postez un commentaire