En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Employees of France's SNCF railway company inspect burnt cars outside the train station of Moirans near Grenoble on October 21, 2015 following violent protests. A traveller community in southeast France launched violent protests while inmates at a jail in the region rioted after authorities refused a request for prison leave, concurring sources said. The local traveller community in the Alpine town of Moirans had requested temporary leave for two jailed members so that they could attend the funeral of someone who had died in an accident last weekend while riding in a stolen car. AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES
 

Plus de 300 gendarmes sont mobilisés à Moirans depuis l'aube pour une série d'interpellations en lien avec les émeutes d'octobre dernier, dans la communauté des gens du voyage, a appris BFMTV.com.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • colt13
    colt13     

    Ses individus les cancers de la société

  • patacaisse
    patacaisse     

    Les GAV sont une chose mais on va pas trop s en satisfaire! Attendons les mises en examen et surtout les condamnations! Pas vraiment confiant

  • sortilege
    sortilege     

    pas d'affolement , juste une opération de com sans lendemain !!!!!

  • AgentK3
    AgentK3     

    Seulement 15 arrestations? Ils étaient une centaine à tout casser ce jour là... il en manque encore une bonne demi douzaine pour faire le compte et rembourser les dégâts...

  • 
         

    Lors des émeutes ... casses .... etc ... L'État a une trouille monstre qu'il y ai des blessés côté voyous, c'est sa hantise ... il a été traumatisé par la manif des zadistes dans le t qu'il y ai des blessés côté forces de l'ordre peu importe au contraire ils préfèrent ... le principal pour l'exécutif c'est que l'intégrité physique des voyous, malfaisants, casseurs etc ... soit préservée. ... par conséquent il préfère donner comme instruction via le Préfet aux policiers - gendarmes

    
          (réponse à )

    de ne pas intervenir pour éviter d'éventuel blessés ;-)

  • 
         

    A Furiani ... en octobre dernier après le match Bastia-PSG ... 2 banques incendiées ... 19 policiers blessés ... + d'un million d'€ de dégâts ... les interpellations Manuel Valls, c'est pour quand ...;-)

  • Crusader30
    Crusader30     

    Comment peuvent ils se payer des voitures plus de 40 000 euros des caravanes grands luxe.....

    Que la justice fasse saisir ces voitures hauts de gamme et caravanes ils se rembourseront sur les dégâts que ces gens ont fait......ils réfléchiront la prochaine fois....

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    On veut montrer que la population est sécurisé,c'est l'inverse qui se produit,la police et gendarmerie ne peuvent être au four et au moulin,donc les interventions sont de plus en plus reportées faute de militaires,qui sont constamment sollicités ,,mais ces braves gens ne risquent rien,on ne leur coupera pas leur assistanat.

    JMarie26
    JMarie26      (réponse à mirabelle57)

    Mr. Ménard, maire de Béziers connait la solution au manque de personnel, malheureusement certain ici, le critique.

  • iamagic
    iamagic     

    Et qui a payé les dégâts?? Nous bien sûr!! Les sans -dents et les classes moyennes!

  • iamagic
    iamagic     

    oh là là!! Ils étaient sas doute plus nombreux mais il fallait intervenir sur le champ!! Rétrospectivement ça n'a plus le même impact et comme le dit un internaute, ils vont être libérés dans 24 ou 48h, car il nieront! C'est du pipo, tout comme Mr Hollande et son plan anti-chômage!!

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire