En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Moines de Tibéhirine: la thèse d'une décapitation après la mort privilégiée

Cimetière du monastère de Tibhirine en Algérie où sont enterrés les sept moines assassinés en 1996.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Cerdagne
    Cerdagne     

    Et dire que Bouteflika vient se faire soigner chez nous...!...

    deuxc
    deuxc      (réponse à Cerdagne)

    Oui, et à nos frais!

  • iamagic
    iamagic     

    Peut-on être sûr qu'ils ont été décapités après leur mort, ce qui d'ailleurs n'enlève rien à l'acte criminel de gens qui aidaient les populations locales!!,mais on n'en sait trop rien! C'est la même chose pour la saleté qui vient de tuer son patron en France! les examens post-mortem ne peuvent vraiment dire 'il a décapité ce pauvre après l'avoir tué! Il FAUT rétablir la peine de mort pour des actes comme ceux-ci!!

  • Patrie, Nation, France.
    Patrie, Nation, France.     

    L'assassinat de ces pauvres moines n'a pas donné autant de tam tam que Charlie, l'émoi suscité des médias et de nos politicards n'a pas été à l'auteur de ces actes digne du Moyen Age. (le calendrier musulman est 1436, ceci expliquant cela). Imaginez un instant que 7 imans soient exécutés par balles ? La France fille aînée de l'Eglise, est devenue à cause de nos dirigeants pour se faire élire, christianophobe. 85 % des musulmans de France votent pour les socialos marxistes, sans savoir qu'ils sont leurs otages.

  • deuxc
    deuxc     

    Il faut remercier les autorités algériennes pour leur collaboration...

    deuxc
    deuxc      (réponse à deuxc)

    J'ai oublié: étroite collaboration.

Votre réponse
Postez un commentaire