En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Après l'évasion d'un détenu mercredi qui a blessé trois surveillants, trois syndicats appellent à bloquer l'accès de la maison d'arrêt de Nantes jeudi matin.
 

Les personnels sont appelés à bloquer l'accès à la maison d'arrêt de Nantes jeudi matin, en signe de solidarité avec leurs collègues blessés mercredi par un détenu lors de son évasion.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • goodaps
    goodaps     

    Sans vouloir défendre ce détenu, je suis étonné que son nom apparaisse aussi rapidement dans les médias. Pourquoi ? Parce que la plupart du temps, le nom de l'intéressé n'est pas donné ! Cherchez l'erreur ? S'agit-t-il de discrimination positive ? Je laisse ce constat à votre méditation !...

  • miab3
    miab3     

    Si le ridicule tuait , tous les responsables de cette mascarade seraient morts sur place . Même pas menotté ... Aux états Unis il serait menotté avec des chaines aux pieds . C'est devenu du laxisme criminel grâce au couple de l'année : Valls Tobira . Quand est ce qu'on les marie ?...

  • boris2748
    boris2748     

    Le problème du système français est là, dans les niveaux. Dans un temps X un individu est estimé non dangereux alors on va lui appliquer telle ou telles mesures. Si, subitement il le devient ou si l'estimation était erronée nous nous retrouvons dans ce genre de situation. Le mieux serait de toujours considérer qu'un détenu est prêt à s'évader et lui appliquer des mesures coercitives.

  • SULFURIQUE
    SULFURIQUE     

    pendant qu'ils font un meeting d'auto congratulations à la mutualité, les gardiens en prennent plein la pipe. Quelle pagaille ... les uns s'amusent avec le verbe, les autres es démerdent comme ils peuvent

  • SULFURIQUE
    SULFURIQUE     

    pendant qu'ils font un meeting d'auto congratulations à la mutualité, les gardiens en prennent plein la pipe. Quelle pagaille ... les uns s'amusent avec le verbe, les autres es démerdent comme ils peuvent

  • SULFURIQUE
    SULFURIQUE     

    soutien total à ces gens à qui on a enlevé tous les moyens efficaces d'assurer leur mission. A supposer que la Ministre est satisfaite, son plan fonctionne bien

Votre réponse
Postez un commentaire