En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - Des milliers de personnes ont défilé dimanche après-midi à Paris à l'appel d'un collectif d'associations opposées à...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • JMB83
    JMB83     

    Vous avez raison un foetus est un être vivant.Mais en cas de difficulté si c'est pour le tuer à la naissance comme dans votre exemple où est l'intérêt? N'est-ce-pas encore plus traumatisant ? Les moyens actuels, pour éviter l'IVG,ne satisfont pas la réalité actuelle: alors qu'est-ce-que l'on fait ? J'aimerais bien vous lire point par point sur mes précédentes remarques . Vous ne pouvez pas débattre si vous occultez mes remarques, ce silence me semble dénoter une gêne flagrante et me conforte dans mon propos .Et ma dernière question toujours sans réponse: est-ce-que oui ou non on a le droit à la différence ? Je vous attends .

  • myrtilles
    myrtilles     

    je ne crois pas qu'une femme victime d'un viol ait envie de revoir,dans son enfant,la tête de son violeur.il s'agit d'une relation non consentie qui peut justifier un avortement.

  • myrtilles
    myrtilles     

    un foetus est un etre vivant,sans cela,il n'arriverait jamais a maturité.donc on tue un bébé dans le ventre de sa mère .que vous le vouliez ou non.les moyens actuels ,soit la contraception,eviteraient ce genre de chose.une fois,je discutais avec une femme aux moeurs légères qui me disait qu'elle ne prenait pas la pillule et qu'au cas ou elle serait enceinte elle se ferait avortée.ce genre de discours est vraiment honteux.

  • JMB83
    JMB83     

    1) Il ne s'agit pas d'un BB mais d'un foetus.........2)Si une mère tue son BB à la naissance , en effet il y a un problème que l'on aurait pu résoudre avant par l'avortement.........3)Il faut vivre avec ce qui est et non avec ce qui devrait être . Combien de femmes sont encore enceintes sans l'avoir voulu ?.......4)Supprimer l'autorisation de l'IVG n'est pas supprimer IVG , c'est relancer l'horreur des charcutages, parfois mortels, qu'il y avaient précédemment.....5)La naissance d'un enfant non désiré est catastrophique pour l'enfant, voire pour le futur adulte que vous serez le premier à condamner en cas de mauvaise conduite ....... .6) C'est facile quand on n'est pas concerné d'avoir de bonnes et saines idées pour les autres jusqu'au jour où manque de chance cela arrive dans votre milieu familial........7) Légiférer sur l'IVG ne veut pas dire faire n'importe quoi , mais au contraire aider les femmes en difficulté.....8) Etre pour l'autorisation d'IVG permet ,encore heureux , de pouvoir garder son futur BB en toute circonstance si la future maman le souhaite......9) A l'inverse vous n'avez pas le choix , votre carcan religieux impose aux non croyants vos contraintes . C'est inacceptable

  • myrtilles
    myrtilles     

    Ah bon!!! pour vous c'est une évolution de tuer un enfant dans le ventre de sa mère???pour moi,c'est revenir en arriere,quand on vivait encore comme des bêtes.c'est honteux de mettre fin sciemment a une vie.pourquoi ne pas les tuer quand ils ont 4,5 ans,voire plus.il n'y a aucune différence.une vie est une vie,quelque soit son age.

  • myrtilles
    myrtilles     

    la liberte de choix,l'à demande t'on au bébé qui ne demande qu'a vivre?? car il est bien vivant dès sa conception.c'est étrange,on condamne une mere qui tue son enfant a la naissance,mais pas quand il est dans son ventre.vous avez une conception étrange de la vie.l'avortement ne devrait etre autorisé qu'en cas de viol.il y a assez de moyens actuellement pour éviter de tomber enceinte si on ne désire pas avoir d'enfant.

  • JMB83
    JMB83     

    On rêve : dans l'idéal il n'y a plus de problème dans tous les domaines , tout devient facile . Comme ce serait beau !En fait vous êtes enfermés dans un carcan religieux, que vous ne voulez pas avouer , où ne veulent pas ,et non pas à rentrer des non croyants . Oui ou non avons-nous le droit à la différence ?

  • tetra
    tetra     

    Les femmes ont tout a fait le droit d'une telle loi // le foetus dés les premiéres semaines n'ait pas encore vivant // ce qu'affirme la mèdecine // ce qui nous donne bien sur ( bonne conscience ) // la preuve en est ( que les poubelles des hopitaux restent silencieuses ) // mais en attendant de trouver une solution plus humaine pour se dèbarrasser du bèbè indèsirable // je tiens a rappeler que la sociètè èvolue et avance sur ces cadavres //.

  • mar17
    mar17     

    Sans parler de revenir sur l’IVG, il serait peut-être bon d’éduquer les jeunes filles qui parfois y ont recours à la place d’une contraception (qui peut faire grossir par exemple !!!...). Ne riez pas ou ne protestez pas, je l’ai entendu. Alors l’IVG : OUI., mais la banalisation d’un acte grave et traumatisant : NON

  • Lirrévérencieuxduconfluent
    Lirrévérencieuxduconfluent     

    Je ne suis pas contre l'avortement... je suis contre sa banalisation. Dns l'idéal avoir un enfant c'est un projet réfléchi de deux personnes. Un avortement laisse toujours dans l'inconscient de la culpabilité pour les parents et une incertitude sur le fait d'être ou non désiré un enfant désiré pour la fratrie. Mme Veil n'a jamais voulu faire la promotion de l'IVG: elle voulait seulement mettre fin à des pratiques clandestines encore plus destructrice psychiquement.

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire