En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Meurtre d'une adolescente à Millau: l'auteur présumé hospitalisé d'office

Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • france12
    france12     

    oui je suis ok pour dire qu'une balle perdue çà peut se faire ou l'élastique du saut casse. Oui il faudrait se débarrasser de ses déchets humains qui font du tort à la société.

  • france12
    france12     

    aujourd'hui ce sont les obsèques d'Aude. A certains endroits de la ville des fleurs, des messages, des bougies sont adressées à Aude, un hommage, un au revoir. Soirée téléthon, endeuillée.. Oui encore un fou dira-t-on, trop facile de le cataloguer ainsi.Il aurait fallu que la BAC lui file une bastos' dans la tête, balle perdue. Cette gamine est partie dans des souffrances, en + il pensait en faire autant à la copine. Alors quoi, il va être interné, suivi ; médicaments, une chambre, des soins et pendant ce temps, Aude n'est plu, lui vivra. Ah sûr les maisons psy sont surchargés, comme les prisons, voilà ce qu'on peut entendre. STOP... remettons la peine de mort. Pas d'excuses, pas de procès pour les gestes, cette gamine de 14 ans a reçu 15 ou 17 coups de couteau, il aurait fallu l'abattre. Tout ce dit, sur Millau et a ce qu'il paraît déjà les parents voulaient l'interner, il était dangereux pour eux, mais les grands médecins n'ont pas pris en compte la demande des parents, l'on jugé apte pour se sociabiliser, voilà hélas le résultats. Il a des troubles très importants, mais les parents d'Aude n'ont que faire du diagnostique médical, il ne reverrons jamais plus leur fille, ne pourront plus la prendre dans les bras, ne pourront plus rien partager... alors les médecins qui l'ont relâché, ont-ils quelque chose à dire. Des faits y en a trop, hier c'était l'histoire d'un garçon emprisonné dans une cave qui fut tué à PAU (y a à peine 1 an)et découpé par des marginaux "oui c'est ainsi qu'on dit", puis les morceaux jetés dans la rivière, un gamin de 14 ans est-ce qu'il méritait çà ? NON. Un beau-père qui tire sur le frère d'une gamine de 2 ans, le beau-père allait violer l'enfante, le gamin a défendu sa soeur, 6 coups, il est entre la vie et la mort, la mère était au travail... est-ce que nos enfants sont à ce jour en sécurité ???? NON. On est plus à l'abri, 2 jeunes se sont fait agressés sur RODEZ, 1 qui tape 3 qui regardent et les passants n'ont pas bougé, sauf 1 homme magrébin qui passait par là. Toutes les classes sociales sont touchés et faut arrêter de dire qu'ils sont FOUS. Maintenant, il serait tant que les gens qui nous gouvernent, agissent. Rétablissons cette peine de mort. Malgré les contre-peine de mort en Amérique, elle est là encore et chez eux aussi le couloir de la mort est engorgé d'assassins, pourquoi chez nous on ne rétablirait LA PEINE DE MORT, ils sont à perpéte et vivent malgré les actes affreux aux frais de la société, çà ferait de la place dans les prisons et les maisons psy . En ce jour, Mes pensées convoleront pour Aude, un soutien de courage pour la famille. corinne de Millau.

  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    Comme d'habitude notre belle justice permet à des fous furieux de se promener en liberté en invocant un manque de moyens pour suivre les ex-détenus après leur sortie. Faisons des économies : que la justice condamne cet homme à une séance de saut à l'élastique du haut du viaduc de Millau, et puis l'erreur technique bête, l'élastique mal attaché, bref bon débarras!

  • deuxc
    deuxc     

    Souvent hospitalisé pour troubles psy: QUI l'a laissé sortir?

  • Sienner
    Sienner     

    Très forts pour enfoncer des portes ouvertes, les experts. Je cite :" Il présente "manifestement des troubles très importants".
    Le type vient de massacrer une jeune fille de 15 coups de couteau, sans raison, devant son amie... il n'y a pas besoin d'avoir un doctorat pour affirmer qu'il est quelque peu troublé. Malheureusement, vu qu'on savait qu'il était toxicomane et malade mental, et avait déjà eu des problèmes avec la justice pour violences, c'est avant qu'il fallait l'interner. Il est temps que les juges et les psys soient poursuivis et punis pour leurs erreurs majeures de jugement.

  • Sandrine Vidal
    Sandrine Vidal     

    Eh oui, voilà le bel exemple des futures loi Taubira.
    Merci Madame le Ministre de laisser tous ces fous dehors.
    Bientôt il faudra enfermer les gens honnêtes pour les protéger de tous ces criminels qui vont pouvoir dormir libre.
    Et en plus bientôt griller un stop coûtera plus de prison qu'un tueur car ils ont la technique, il suffit de prétendre être fou.

  • charlesquinattendplus
    charlesquinattendplus     

    En voilà encore un qui n'avait sans doute pas été jugé dangereux. Allez, quelques jours de soins, et hop, dans la rue. En attendant, une jeune fille qui n'avait rien demandé est morte à cause de ce déchet de l'humanité.

Votre réponse
Postez un commentaire