En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Après la tempête Dirk, la Bretagne doit encore faire preuve de vigilance.
 

Parmi les départements sujets aux débordements, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, le Morbihan, la Mayenne, le Maine-et-Loire et la Loire-Atlantique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • KRIS83
    KRIS83     

    C'est de la faute aux bonnets rouges tout ça ! Ils ont voulu se faire passer pour le père Noël en faisant croire aux bretons qu'ils allaient leur apporter l'indépendance dans leur grande hotte , et bien voilà !! c'est raté !! Le père Noël s'est vengé !

  • poutou75013
    poutou75013     

    C'est de pire en pire!

  • crocan60
    crocan60     

    Une des nombreuses conséquences du réchauffement
    même si cela peut paraître paradoxale, mais un
    réchauffement de la température en surface de l'océan 0.5°C suffisent pour évaporer des millions de tonnes d'eau supplémentaire qui fatalement retombent en partie sur le sol §

  • fafadu49
    fafadu49     

    Jamais vu autant de pluie dans le Maine et Loire en si peu de temps, entre 50 et 60 mms mardi lors du passage de la tempête Dirk. Les bouches d'égoûts refoulent, les fossés sont pleins et les terres gorgées d'eau. Il pleut encore sans discontinuer depuis le milieu de matinée et les fortes pluies annoncées dans la soirée vont malheureusement provoquer des crues significatives.

Votre réponse
Postez un commentaire