En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Soyez vigilant, certains prix passent du simple au double, entre le rayon et la caisse !
 

Quand les prix augmentent, entre le rayon et la caisse... Dans nos supermarchés, les erreurs d'étiquetage sont courantes et souvent à la défaveur du client. Les conseils d'une juriste.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • jovet74
    jovet74     

    les grandes surfaces sont vicieuses , il faut meme se mefier des bornes en magasin: avant-hier j'ai passé en magasin un deodorant en promotion vendu par deux 7,37 euros, à la borne ilest passé à 3,40 euros, j'ai cru que c'etait la promo, pas du tout: je vais donc à l'accueil leur signaler l'erreur, on m'a repondu que c'etait le prix à l'unité, je leur ai fait remarquer que 2fois 3,40 =6,80 et non 7,37; alors verifiez TOUS les prix, on se fait voler volontairement par ces grandes surfaces. vous voyez la soit-disant promo etait plus chere que le prix normal, ça s'appelle du vol!au fait, le magasin c'est CA*OUR, coutumier du fait.

  • mamiliche
    mamiliche     

    Je suis tout a fait d'accord.4 magasins libre service dans ma ville, dans la meme semaine, une erreur dans chaque magasin et toujours en leur faveur.Aussi, maintenant j'achete ma viande, mon lait, ma volaille, mes fromages chez un agriculteur, le poisson au petit magasin du coin et ne fait en grande surface que peut d'achat et toujour en petite quantite pour bien controler ma note avant de passer à la caisse.

  • kalimero02
    kalimero02     

    Je pense qu'il devrait y avoir au moins une borne de vérification de prix dans chaque magasin, même, et surtout, dans les superettes ou les différences de prix entre l'étiquette (quand il y en a)et la caisse sont énormes

  • Marjelou
    Marjelou     

    Personnellement j'ai toujours pensé que les "erreurs" d'étiquetage sont en fait une manière mafieuse de récupérer l'argent cédé dans une promotion. Encore faut-il être vigilant car il n'est pas rare chez Leclerc ou Auchan de voir des produits en promotion en bout de gondole, plus chers que dans leur propre rayon.
    Le pire dans tout celà, c'est qu'une grande partie des consommateurs prennent les yeux fermés les produits déclarés en promotion en bout de gondole.
    J'ai vu à * un coulommier coeur de lion affiché en promo à 2,58 € se vider alors que son prix habituel se situait autour de 2 €.
    Commençons tous déjà à regarder de plus près les étiquettes, le nombre de réclamations feraient réfléchir un peu plus les racketteurs professionnels qui travaillent dans les enseignes, quelles quelles soient.
    A bon entendeur, salut !!!

  • ras_le_Q
    ras_le_Q     

    c'est de l'escroquerie au grand jour, contre laquelle le consommateur est totalement seul ... c'est ça le pays des droits de l'H et du citoyen

  • vivii
    vivii     

    les poste de caissiére ne sont pas supprimé pour autant car c'est la caissiére qui prend la scanette et qui vérifie s'il n'y a pas de relecture.Ca ne supprime donc pas d'emplois.Il ne faut pas confondre avec les caissesautomatique où le client fait tout lui même.Personnellement,celles là,je ne les utilise jamais.

  • flamingo
    flamingo     

    Et bien fouillez un peu pour voir quels politiciens sont derriere pour mieux tout comprendre ! et pourquoi il n'y a pas de class-actions entre autres !

  • max-mars
    max-mars     

    Au final, ces erreurs d'étiquettes rapportent combien à ces grandes enseignes ?

    Quelques dizaines de centimes multiplié par quelques centaines de milliers d'achats par jour ?

  • EVE TURC
    EVE TURC     

    Il y avait des chercheurs de bons de réduction maintenant on va aller à la quète de l'erreur d'etiquetage si cela peu raportait pourquoi pas

  • max-mrs
    max-mrs     

    Les actionnaires de ces groupes sont dans leurs rôles et nous consommateurs à savoir nous défendre et nous organiser... C'est ainsi...

    Nous ne sommes pas dans "le monde des bisounours" !

    Aujourd'hui c'est la Loi du plus fort ; de celui qui "tuera l'autre dans la société" : "Chacun pour soi et Dieu pour tous" en ce monde... Il ne faut pas se faire d'illusion...

    Le consommateur doit essayer de faire valoir ses droits face à ces enseignes... Chemin difficile...

    Il ne faut pas hésiter à faire appel à la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) et aux associations de défense de consommateurs.

    Le législateur aurait dû autoriser les citoyens de lancer des "class-actions" (1) : ces dernières permettraient au citoyen de se défendre face aux grandes enseignes.

    Hélas, nos élus ont fait la sourde oreille...
    Pourquoi ? Où est l'intérêt du citoyen ?

    Ne soyons pas naïf ; les erreurs en notre défaveur sont et seront de plus en plus courantes : dans le maquis de la distribution, des "prestateurs de services", des banques, des institutions... Le dindon de la farce est ? ...

    1 - "Class-actions" : il est dommage que les politiques aient tout fait pour ne pas laisser ce moyen de défense au citoyen...

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire