En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le juge Hakim Karki, ce lundi 7 juillet au palais de justice de Saint-Denis-de-la-Réunion.
 

Placé en détention provisoire, il clame que les relations qu'il a eues avec la plaignante étaient consenties. Des membres du monde judiciaire n'hésitent pas à parler de "complot" contre un juge connu pour traiter des dossier sensibles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    ça se passe comme ça les mises en examen ? alors je comprends mieux Nicolas !

  • deuxc
    deuxc     

    Vices privés vertu publique!

Votre réponse
Postez un commentaire