En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Maurice Agnelet entouré de deux gendarmes, le 10 avril à Rennes.
 

Maurice Agnelet, a demandé vendredi matin devant la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, "pardon" à la famille d'Agnès Le Roux, dont il est accusé de l'assassinat en 1977.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • l'affreux
    l'affreux     

    Ah ben là c'est l'pompon...
    S'il demande pardon c'est qu'il se sent coupable de quelque chose non?

Votre réponse
Postez un commentaire