En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La maternité d'Orthez doit être fixée ce vendredi sur son avenir. L'anesthésiste belge de 45 ans, mise en examen après la mort d'une patiente de 28 lors d'un accouchement, a passé une première nuit en détention.
 

La médecin belge de 45 ans a passé la nuit en détention provisoire, au lendemain de sa mise en examen pour homicide involontaire après la mort d'une patiente de 28 ans. Quelle responsabilité peut porter l'établissement? Pour le maire d'Orthez, la démographie médicale française est en cause.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • clamecy09
    clamecy09     

    La direction est responsable de l'embauche des médecins. Lui a t-on demandé ses diplômes ? lui a t-on fait passé la visite à la médecine du travail ? Rien n'est moins sûr. Ce que l'on exige des para médicaux et de tout les autres personnels ne l'est pas pour les médecins. Quant aux confrères, derrière on critique et devant c'est : "mon cher confrère"

  • clamecy09
    clamecy09     

    La direction est responsable de l'emba

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "S'il n'a pas été clairement établi si l'accusée était ivre au moment des faits, comment a-t-elle pu, dans ces conditions, se voir confier une telle responsabilité?"
    D'un côté vous reconnaissez qu'on ne sait pas si elle a pratiqué ivre, d'un autre côté vous vous scandalisez qu'on l'ait laissé pratiquer ivre ...

  • liberty
    liberty     

    le problème c'est qu'un alcoolique considère qu'il ne l'est pas même si vous le lui démontré, il est dans le déni et a besoin d'aide.
    Ce qui me choque c'est que tous ces médecins n'ont pas remarqué son état pour empêcher ce drame.
    Pensée sincère pour la famille.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à liberty)

    Ce qui me choque c'est que sauf erreur de ma part il n'a absolument pas été établi qu'elle était bourrée au moment de l'opération.
    Qu'on la condamne, sur des faits non avérés, elle, ses collègues, l'établissement, les recruteurs, etc.
    Il n'y aurait rien d'illogique qu'elle se soit saoulée APRES qu'une de ses patiente soit morte.

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à liberty)

    Je partage totalement votre opinion. En France, le déni concernant l'alcoolisme est à son comble. Je ne m'avance pas de trop en affirmant que c'est généralisé. ... Et c'est grave.

  • vestale
    vestale     

    L'établissement est en tort certes et la faute aux manque d'effectif ne fait aucun doûte mais l'anesthésiste est la première responsable, elle savait qu'elle était alcoolique et n'aurait jamais du exercer ce genre de travail, c'est une honte!

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à vestale)

    Vous ne connaissez pas le problème de l'alcoolisme. C'est au contraire l'alcoolique qui est le dernier à s'en rendre compte. Mais tout le monde autour en revanche, le sait ..

  • agathe123
    agathe123     

    Mais en Belgique, concernant les maisons de retraite, c'est moins cher qu'ici : en moyenne 1700 € par mois, contre minimum 2500 € en France.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    C'est comme les maisons de retraites et les maisons d'internats pour les handicapés, qui sont en Belgique, parce q'en France il en manque, les ophtalmos, les médecins, les spécialistes du secteur 1 et plein d'autre.....La France sombre dans tous les domaines.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à 1PourAvis)

    Cout du travail trop élevé, pouvoir d'achat trop bas, culture du "on va faire classe on encaissera plus cher", trop peu de demande, donc peu d'offre, donc des prix élevés, etc.

  • trueblabla
    trueblabla     

    Ben vi ... C'est bien le moment de se poser ce genre de questions ....

Votre réponse
Postez un commentaire