En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'avocat de la responsable insiste sur le contexte de pénurie de places en crèche.
 

La responsable d'une crèche illégale, démantelée en juillet à Marseille, comparaît lundi devant le tribunal correctionnel. Il y a trois semaines, une femme a été condamnée à 12 mois de prisons avec sursis pour une affaire similaire.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • gerard34
    gerard34     

    ont laisse en liberté les violeurs et on condamne ceux qui travail si les salarié gagner correctement leurs vie ils ne mettrais leurs enfants dans ces crèche , c 'est aux juge que mettrais 12000 euros d amende ,

Votre réponse
Postez un commentaire