En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Marseille : un infirmier agressé au couteau à l’hôpital

Les faits se sont déroulés à l'hôpital de la Conception, dans le centre de Marseille.
 

Ce week-end à Marseille, un infirmier a été agressé à coup de couteau à l’hôpital par trois personnes venues se faire soigner après une rixe. Sur RMC, cet infirmier témoigne : « Le pire aurait pu arriver ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • joel the clone
    joel the clone     

    au scalpel ça fait plus pro

  • Liliane de Marseille
    Liliane de Marseille     

    Au quotidien en France, l’insécurité, les agressions pourrissent la vie des honnêtes gens. Le comble est qu’actuellement on se préoccupe davantage des agresseurs que des agressés. Certes il faudrait plus de policiers sur le terrain et leur donner tous les moyens pour faire leur travail.
    Cependant, peut-on mettre des policiers devant chaque hôpital ? Peut-on mettre des policiers devant les écoles ? Peut-on mettre des policiers dans toutes les gares et dans toutes les stations de métro ? Peut-on mettre des policiers sur les plages ? Peut-on mettre des policiers sur tous les sites touristiques ? Peut-on mettre des policiers à l’entrée des grands centres commerciaux ? Peut-on mettre des policiers devant des lieux de culte ? Peut-on mettre des policiers à côté des pompiers pour les protéger ? Peut-on mettre des policiers à chaque stade ? Peut-on mettre des policiers à chaque coin de rue ? Non, on ne peut pas ! Mais ce que l’on peut faire en revanche c’est appliquer pour tous les délinquants et sans exception la tolérance zéro !

  • kendy74
    kendy74     

    Au service d'accueil des urgences d'Annecy ou je travail, aucune mesure de protection, l'accueil est ouvert, le personnel en première ligne.

    Aucune video surveillance dans le service, il a été dit par les responsables de l'hôpital que ce n'était pas nécessaire.

    Pourtant, les situations de violence sont quotidiennes comme dans toutes les urgences de France je pense.
    Quand au personnel de sécurité de l'hôpital, il est présent uniquement pour la sécurité incendie. Il faut donc en cas de problème faire appel au forces de l'ordre (15 minutes minimum en délais d'intervention)... Et pourtant, certaines nuits, que du personnel féminin est présent...
    Les situations pouvant potentiellement dérappées sont quotidiennes. Il va falloir attendre un drame pour faire prendre conscience de la dangerosité de travailler dans de telles conditions.

  • Gorgy4
    Gorgy4     

    MARINE en 2017 et peut-êrte bien avant. Ces raclures doivent être mis hors d'état de nuire, n'en déplaise aux bobos, journalistes , syndicats de la magistrature et politiques UMPS.

  • tetra
    tetra     

    Marseille évolue --- le couteau remplace la kalach --- beaucoup moins couteux et plus léger --- un train peut cacher un tunnel --- un meurtrier peut cacher un couteau ... /// .

  • PALMIER POLO
    PALMIER POLO     

    BRAVO ! nos chers élus de l'UMPS rêvent a 2025 !
    moi je rêve a 2017 avec l'arrivée de Marine a l'Elysée !

  • PALMIER POLO
    PALMIER POLO     

    Marseille , capitale de la culture ! mdr !

  • Gardien de la Paix
    Gardien de la Paix     

    Cela devient banal, à quand une vraie politique tolérance zéro.

  • Dufeu
    Dufeu     

    Hé oui !!

  • Liliane de Marseille
    Liliane de Marseille     

    Les honnêtes Marseillais souffrent de la violence qui gangrène leur ville, oui ils souffrent doublement ! D’une part, ils souffrent de vivre avec des agressions et des cambriolages de plus en plus nombreux, d’autre part ils souffrent de l’image déplorable que donne Marseille, ville si chère à leur cœur ! Les "anciens" ont connu une ville où il faisait bon vivre, mais ça c’était AVANT, avant les années 90. Pour arrêter la violence, les agressions il faut TOLERANCE ZERO car la racaille n’a plus de limite !

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire