En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'hôpital Nord de Marseille a été le théâtre le 12 juillet dernier d'une agression du personnel soignant par un patient armé.
 

Les révélations de "La Provence", mercredi, sur la séquestration à Marseille d'agents hospitaliers par un patient armé, le 12 août dernier, soulèvent de nombreuses questions et attisent la polémique chez les politiques, à quelques mois des municipales.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    En 2012 les frontistes étaient déjà certains de leur vote. Y a pas à dire la situation s'est améliorée.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ouais bien sûr on va laisser les patients crever pour manifester contre l'insécurité (comme si ça servait à quelque chose en plus ...)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "Pas de plainte ni d'arme retrouvée, et des versions divergentes." -> c'est pas ce qui vous a empêché d'en faire un article, hein ...

  • Incroyable et merveilleux
    Incroyable et merveilleux     

    Encore un déni de réalité de la part des socialos.

  • Mallet
    Mallet     

    Et on nous ment ça crève les yeux... Mon dieu quel gouvernement dictateur. Je suis certaine de mon prochain vote car la c est trop il faut du VRAI changement.

  • jeanjean40
    jeanjean40     

    Encore un pauvre "JEUNE" qui est passé 82 fois devant la justice sans etre inquieté.....et c'est pas fini......Merci Taubira.....

  • colmar68
    colmar68     

    Il y était Manu pour être aussi affirmatif ?

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    pas de prise d'otages, mais quand même " On a procédé à l’expulsion d’un malade, qui était détenteur d’une arme à feu et qui menaçait le personnel. (...) Je n’appelle pas ça une prise d’otage " Le malade se balade libre avec son arme qui n'aurait pas été retrouvé. Bizarre ....

  • deuxc
    deuxc     

    Une enquête est ouverte...Bien sûr. A propos d'enquêtes, je suis dubitatif. Quand nous n'avons aucune nouvelle de celles ouvertes sur Grétigny et le pillage qui a suivi. De même pour la fameuse pièce qui se serait détachée...

  • lemicmic
    lemicmic     

    un communiqué vient de tomber. En fait il ne s'est rien passé ou presque à Marseille. Alors que 2h avant le journal de BFM en faisait son titre principal. Ok pour avoir de l'info en direct. Mais moi c'est de l'info que je veux, pas du ragot inventé.
    Je suis déçu du manque de vérification des informations du journal.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire