En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marseille : ce qu’ils en pensent sur le terrain
 

Après l’annonce de l’envoi de 205 policiers et gendarmes supplémentaires à Marseille et une réforme du territoire, syndicats et élus s’expriment. « Il nous en faut le double », demandent les policiers.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

35 opinions
  • gan
    gan     

    LES SOCIALOS RABACHAIENT SANS ARRET A LA DROITE QU'IL FALLAIT UNE POLICE DE "Proximité"
    J'attends de voir comment ils vont l'appliquer dans les quartiers nord de Marseille...)

  • Beatitude
    Beatitude     

    Les politiques achètent la paix sociale au prix fort. Près de 50 milliards d’euros ont déjà été consacrés, en vain, à la "politique de la ville", c’est-à-dire aux banlieues. 12.000 associations y sont généreusement arrosées, sans contrôle de l’usage des subventions comme l’a déploré un rapport de la Cour des comptes rendu en juillet. Et c’est cette même politique dispendieuse et inefficace, cautionnée par la droite quand elle était au pouvoir, que le gouvernement Ayrault entend poursuivre avec ses emplois-jeunes, rebaptisés emplois d’avenir, présentés ce mercredi en conseil des ministres. Ils coûteront à l’Etat 1,5 milliard par an et seront réservés prioritairement à 150.000 jeunes sans qualifications des "zones urbaines sensibles", en application d’une discrimination qui, ici, ne choque pas les égalitaristes. Mais est-il cohérent, pour un Etat proche de la faillite, de poursuivre ces dépenses ? Elles s’ajoutent notamment à celles nées du rétablissement de la retraite à 60 ans pour certains salariés, et au manque à gagner que représente la baisse des taxes sur l’essence. La politique suivie ressemble de plus en plus à une fuite en avant. Le point de rupture approche.

  • bypy
    bypy     

    Objet : L'Algérie rit jaune !!!
    > >
    >


    > > Ça mériterait d'être expliqué à nos habitants issus de l'immigration .... C’est curieux, nos médias n’en parle pas….
    > >
    > > Vu dans des extraits de journaux, ça tombe pile en plein débat sur l'identité nationale..... ! Marrant non ? et où sont les donneurs de leçons ???? Tu vas rire, elle est bien bonne ....!!!!!
    > >
    > > Les arroseurs arrosés.
    > >
    > >
    · Depuis plusieurs semaines, la presse algérienne se fait l'écho de tensions entre la communauté chinoise installée en Algérie et la population locale.
    · Tensions qui ont donné lieu cet été à de graves agressions à l'encontre de ces immigrés asiatiques et dont la violence a même poussé les autorités chinoises à intervenir auprès de leurs homologues maghrébins pour leur demander de mettre fin à ces pugilats. .....
    · Les Chinois ont abusé de la gentillesse des Algériens.
    · On les a accepté malgré leurs défauts, aujourd'hui ils nous agressent chez nous, a déclaré Mounir à l'A.F.P.
    « Ils boivent de l'alcool devant leurs boutiques au vu et au su des Algériens et s'exhibent parfois en short dans le quartier. Ce sont des comportements contraires à notre religion et notre culture », a précisé Abdellah, un autre habitant du quartier.
    > >
    > > Des critiques que Song explique par « un sentiment de concurrence et de jalousie ».
    > >
    > > A Bab Ezzouar, à Alger, plus de 200 commerces appartiennent à des Chinois.
    > > « Leurs produits sont vendus à des prix très compétitifs, ils sont ouverts tous les jours, donc ils gagnent de l'argent, ce qui déplaît aux Algériens », observe-t-il.
    > >
    > > Étonnant, non ?
    > >
    > > Ces mêmes Chinois sont implantés en France depuis des lustres mais
    > > n'ont que rarement attisé le ressentiment des Français,
    > > contrairement à d'autres communautés.
    > > Mais que les Algériens se rassurent, leurs immigrés Chinois :
    > >
    > >
    · ne brûlent pas encore le drapeau national dans la rue.
    · n'imposent pas leurs coutumes alimentaires dans les écoles,
    · n'exigent pas la construction de temples,
    · ne réclament pas d'horaires de piscine aménagés,
    · ne contredisent pas l'enseignement des sciences,
    · se satisfont de médecins masculins pour leurs épouses,
    · ne profitent pas indûment des aides sociales. - etc., etc....

  • Oce
    Oce     

    Plus de 30 ans que tous nos INCAPABLES de tous bords ne parlent que de discussion avec les jeunes, formations, tergiversations, donner, donner et encore donner, tendre la joue droite et baisser son froc. Et tout cela pour quels piteux résultats, c'est récidive sur récidive et de pire en pire. Soit nos INCAPABLES sont des débiles profonds pour ne pas agir comme il se doit avec des voyous, soit les complices de toute cette racaille.

  • le lorrain
    le lorrain     

    Des policiers se font tabassés,pour un contrôle ,d'une femme en burka,il faut se promener à Marseille pour se rendre compte,que la majorité des habitants dans certains quartiers,est d'origine d'Afrique du nord,hier encore trois jeunes d'origine maghrébine,ont arrachés son collier à une Mamie,ils ne respectent rien,ce ne sont pas des jeunes,mais des voyous,des criminels,il faut maintenant taper très fort.

  • gigi44
    gigi44     

    Le ver est dans la pomme ! Et il faudrait que la justice soit plus punitive Mme TAUBIRA des son arrivée a ETE voir les pauvres petits en leur promettant beaucoup de bonnes choses ... Quant aux familles elles sont solidaires contre la police donc tout restera en l'état et dernière chose tant qu'on stoppera pas l'immigration ce sera pire alors ..... Au secours marine !!

  • rudhi
    rudhi     

    c,est pas un probleme de violence mais d,immigration;marseille et arabe et vous ne pourrer plus rien changer;les politik l,ont voulu comme ca

  • Le nettoyeur
    Le nettoyeur     

    Sarko lui passer au karcher sans eau, (donc c’était gratuit) les cités, c’était la bonne solution, maintenant nous sommes obligés d'envoyer la police ça va nous coûter un max ,

  • figthers
    figthers     

    ça sert à rien de mettre 205 policiers si c'est pour leur dire : " n'interpellez personne c'est le ramadan faut surtout pas stigmatiser"

  • ap50
    ap50     

    La remise en ordre à Marseille est un COMBAT, un vrai et pas un délire de paroles apaisantes. Il faut des combattants de l'ordre qui ne sont soumis dans leur opérations qu'aux lois de la guerre contre les trafiquants, les truands et ceux qui les protègent. Il n'y a pas de "juste milieu" : on est d'un coté ou de l'autre !

Lire la suite des opinions (35)

Votre réponse
Postez un commentaire