En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les marins de la sncm en grève en appellent à l'état
 

PARIS (Reuters) - En grève depuis le 30 janvier, les marins de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) ont annoncé vendredi qu'ils poursuivaient leur mouvement, tout en manifestant leur inquiétude quant à la survie de la compagnie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • andalou33
    andalou33     

    On bouge pas. On ne réagit pas et on ne donne rien. On les laisse crever sur place. On vend et on renvoie tout ce beau tas de super travailleurs au chômage, ils n'y travailleront pas plus. Les chinois achètent et vous verrez que ça fonctionnera. C'est le principal pour le client que je suis.

  • smartiz
    smartiz     

    fermer l'entreprise, et la delocaliser a GENES, pour une fois une delocalisation profitable aux plus grand nombres! il est grand temps que MARSEILLE face le menage,sinon, ça va etre le grand naufrage!

  • rag91
    rag91     

    Devoir de mémoire: il y a pas mal d'années, pour avoir refusé la modernisation et la remise en cause de leur statut et de leurs métiers les docks du Havre, Dunkerque et autres ports Français avaient pratiquement disparus au niveau commercial et pour la construction des navires.
    Le jusqu'au-boutisme de certains syndicats comme la CGT pour les docks, la presse, FO pour les déchets sur Marseille décridibilise la fonction syndicale vis à vis du public.
    Or, ce ne sont certainement pas ces salariés qui sont le plus à plaindre. S'ils ne sont pas assez satisfaits de leurs conditions de travail particulièrement avantageuses, de trés nombreux jeunes au chômage seraient prêts à prendre leur place. La modernisation dans tous les secteurs économiques est inévitable, elle se discute et se négocie. Aujourd'hui pour obtenir quelque chose, il faut savoir lâcher ailleurs et se remettre en cause.
    Vouloir conserver en permanence ses acquis sans concession aucune est une abérration.
    Je ne suis pas particulièrement de droite mais syndicaliste engagé et militant depuis longtemps dans une autre Fédération et satisfait et reconnu par tous les partis (direction et employés) pour le travail accompli durant de longues années dans mon entreprise.

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    Pas de subventions ni de recapitalisation pour la SNCM, assez de capitulation avec laSNCM.

  • gl220144
    gl220144     

    TOUJours et encore la SNCM!!!! quand va t'on être débarrassés de ces inutiles! il faut les laisser.... de toute façon , le trafic se fait avec les autres compagnies privées et aussi au départ des ports italiens!!! depuis qu"ils sont en grève , ils font le bonheur des autres qui travaillent.... et il faut en faire autant avec tous les ports!!!! les ports du nord européen se développent beaucoup ; ils ont fait 1 jr de grève en 30 ans!!!! chercher l'erreur... dans la presse, on se félicite de combattre les dictatures , dans combien de temps va t'on abattre la dictature de la CGT au niveau des ports et de la presse, de la sncf!!!!

  • kasi
    kasi     

    aprés avoir abusé durant des années d'avantage plus que necessaire aujourdhui la facture est lourde et l'on voit que la cgt avec son jusqueboutisme n'est pas toujours efficace pour defendre les interets des travailleurs à long terme!

  • MAXORDO
    MAXORDO     

    encore cette fameuse cgt
    vous avez déjà pris un bateau sncm, quand ils sont pas en gréve bien sur.
    c est déplorable, un serveur a refusé de me servir au bar car c était pas son secteur. il fallait que je change de place. le serveur qui s occupait du secteur était parti prendre son repas. Le personnel sncm monte sur le bateau, mange et va dormir et il faut surtout pas les déranger.

  • anticouillon
    anticouillon     

    Tient des vacanciés....
    Au frais de l'etat.
    Pas étonnant qu'on nous pompes le fruit de notre labeur.

  • KRIKOUNET
    KRIKOUNET     

    En grève sans arrêt ,il n'y a qu'à les mettre au boulot sinon tous à l'ANPE .

Votre réponse
Postez un commentaire