En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Avec son livre "Le courage d'une mère", Marie-Laure Picat espère pouvoir aider d'autres familles
 

Marie-Laure a 36 ans, 4 enfants et un cancer incurable. Pour choisir une famille d'accueil à ses enfants, elle a médiatisé son histoire. Jean-Jacques Bourdin l'a rencontrée. Témoignage exceptionnel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • harmone87
    harmone87     

    bonjour tous le monde c'etait juste pour dire que j'ai fini de lire le livre de marie laure hier soir enfin plutot cette nuit et je suis vraiment tres tres emus je crois que c'est la premiere fois de ma vie que je pleure en lisant je suis sensile a la base mais je pence surtout que c'est le fait d'etre maman je me mets a sa place je ne sais pas si j'aurai eu le courage d'en faire autant mais cette personne je l'a respect sa vie ma troublé dans les choix que je serais ammenée a prendre pour mes enfants je la remercis et j'embrasse tres tres fort ses enfants vous avait une maman genial

  • lilitte
    lilitte     

    Quelle grande dame ...!!!
    Que son repos soit doux ...

  • peur
    peur     

    merci marie laure je souffre du méme cancer incurable je suis candanée et je laisse 5 enfants et un marie derniere moi c dure mais il faud s acrocher tres fort

  • lolyne
    lolyne     

    Nous souhaiterions avoir des nouvelles de Marie Laure et de ses enfants !

    Bravo à son courage exemplaire !

  • dom-113@hotmail
    dom-113@hotmail     

    J'admire ton courage,j'ai eu moi-mème un cancer;ma meilleur lutte érait d'en parler et de me dire que ce n'était qu'une simple grippe...J'ai connu cette indifférence des gents les plus proches.J'ai fortement senti cette gène ce rejet.Comme si les gents me disaient souffre en silence.J'avais aussi envie d'écrire un livre à ce propos; intitulé..."Madame,ce n'est pas grave vous avez un cancer! ou bien CANCER ce n'est pas la maladie qui vous ronge qui vous fait le plus souffrir mais au départ de la maladie "c'est le mot qui fait mal!!" Il résonne dans notre tète comme un tambour et là on se dit"que puis-je faire pour ma famille,ma première pensée à été pour mes enfants.Presque adultes je me disais il ont encore besoin de moi...cela à été toute ma force!alors je comprends ton courage et ton envie de tout "règler" avant de partir.Ces personnes qui te tournent le dos,me donne envie de nommer le village de la honte!Et celui qui parle au journal...son image parle beaucoup!! Quand je t'ai écouté mon coeur c'est serré,ma gorge nouée je t'embrasse très fort,moi et mes cinq enfants.je pense à toi chaque jour qui passe et te souhaite beaucoup de joie et d'amour auprès de tous ceux qui t'accompagnent dans ces moments difficiles.Encore BRAVO pour ton courage,et laisse de coté ces gent qui ont oublié de grandir.toute mon amitié et ma tendresse accompagne mon message.

  • Krykry37
    Krykry37     

    Bonjour,
    Je viens de terminer son livre et je tire mon chapeau.
    Quel courage cette maman.
    Elle peut être fière de se qu'elle a fait pour ses enfants.
    J'ai pleuré sur ce livre d'un témoignage mordant et si vrai.
    La mort est une délivrance pour elle mais surtout elle sait que ses enfants seront à jamais heureux dans cette formidable famille qu'elle a choisi.
    Profitez Madame et Merci de tout ce que vous avez fait pour le bonheur de vos enfants et surtout du "futur" des prochaines familles qui vous remercient à l'avance d'avoir avancé d'un grand Pas toutes ces démarches administratives.
    Je ne vous dit pas Adieu mais Au-Revoir...

  • DEOXYRIBONUCLEICACID
    DEOXYRIBONUCLEICACID     

    Marie-Laure,

    Votre condamnation par la médecine officielle vous donne le droit d'essayer autre chose.
    Je vous propose un traitement avec votre CARTE INFORMATIVE GENIQUE HOLISTIQUE, et si vous disposez, comme cela me semble être le cas, de suffisamment d'énergie pour réagir à l'excitation de votre CARTE, vous allez vous guérir.
    Naturellement il n'est pas question que je vous demande le moindre centime, et donc vous n'aurez que les tubes-doses à votre charge.
    --
    Pour vous en dire un peu plus, voici l'Histoire d'une découverte!
    LE DOSSIER (une partie) DU PROFESSEUR DOMINIQUE PADIRAC /
    Les propriétés des hautes dilutions n'ont jamais, jusqu'à ce jour, été validées scientifiquement. Si la publication de Rolland Conte, Henri Berliocchi, Yves Lasne et Gabriel Vernot est un événement dans le monde de la science et de la médecine, c'est qu'elle dote l'homéothérapie des fondements théoriques qui lui faisaient défaut. Dans un premier temps, la théorie mathématique des éthers créée par Henri Berliocchi a permis d'écrire en équations ce qui se passe lorsqu'une matière disparaît d'un milieu, ce que ne permettaient pas de faire les mathématiques utilisées jusque là. En effet, avec la théorie des éthers, on peut travailler dans un espace temps non plus lisse mais présentant des singularités. Conséquence prévue: Lorsque la matière disparaît au cours de la dilution, une onde associée persiste et agit sur le milieu. Si les effets de cette onde ont pu être mesurées expérimentalement grâce aux travaux remarquables d'Yves Lasne, les résultats étaient en apparence "erratiques" et donc impossibles à exploiter tels quels. Cependant, n'y avait il pas un ordre dans ce désordre apparent ? Justement, Rolland Conte avait mis au point une nouvelle statistique utilisée en économie. C'est cet outil qui allait permettre de lire l'ordre dans le désordre apparent, autrement dit de faire le lien entre la théorie mathématique des éthers de Berliocchi et les expériences de Lasne. Dès lors, les auteurs pouvaient proposer un modèle pertinent d'action des hautes dilutions procédant, chose rare, d'une réelle interaction entre une théorie mathématique et l'expérience.

    Pour plus de renseignements, tapez mon nom sur GOOGLE ou COPERNIC, et vous accèderez à mon blog .
    Veuillez croire, Madame, en l'expression de mes très dévoués, et non moins respectueux sentiments.

    Pierre CARLON

Votre réponse
Postez un commentaire