En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La "liberté de conscience" vaut-elle pour des représentants de l'Etat? Le Conseil constitutionnel doit trancher (photo d'illustration).
 

C'est ce vendredi que le Conseil constitutionnel se prononce sur la liberté de conscience invoquée par les maires refusant de célébrer des mariages entre personnes de même sexe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • piernad
    piernad     

    Il est beau le pays des libertés il me semble qu'il ne concerne qu'une catégorie de personnes et toujours les même, nos politiques ne fond que ce qui les arrange cela deviens pénible de subir sans rien pouvoir faire de concret ...

  • Forever
    Forever     

    Bonsoir, au fait ton lien ne fonctionne pas, tu en aurais un autre ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les maires voulaient la liberté de ne pas célébrer les mariages et le conseil constitutionnel leur dit qu'ils peuvent ne pas le faire en déléguant simplement à quelqu'un d'autre ... Je vois pas où est l'opposition, au contraire.

  • Forever
    Forever     

    Merci je vais lire tout ça...après manger !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    hop : http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/acces-par-date/decisions-depuis-1959/2013/2013-669-dc/decision-n-2013-669-dc-du-17-mai-2013.137046.html

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bon, à part ça puisque désormais la loi est la loi, et qu'il n'y a pas d'exception possible, on va arrêter de nous gonfler avec l'expulsion des kosovars ? Ah, je crois que la gauche invoque une clause de conscience ....

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le même conseil constitutionnel qui avait dit qu'en aucun cas le mariage homosexuel ne reposait sur une réelle égalité naturelle, mais que cette égalité avait été crée de façon légale et de toute pièce (autrement dit : les socialistes sont des menteurs et des manipulateurs). C'est dans l'arrêt. Ca et d'autres choses. Le fait que le conseil ne puisse se prononcer sur l'absence de débat ou sur le fait que la loi crée tout un tas de possibilité de fraudes nouvelles. Etc. Lisez l'arrêt. C'est un peu long et un peu technique. Mais vous ne voulez pas confier votre information à des gens qui vous cachent des trucs, pas vrai ?

  • Forever
    Forever     

    Je les soutiens ! Obliger un maire à faire un acte immoral est injuste. Le mariage pour tous est un vil subterfuge. Si ça ne vous plait pas allez porter plainte contre Dame Nature ou ce que vous voudrez d'autre. L'Homme est sexué un point c'est tout ! Un homme ça va avec une femme, c'est le seul moyen "normal" d'avoir des enfants. C'est une honteuse tricherie & une insulte cette propagande qui veut qu'un couple homo' est égal à un couple hétéro'. Ils peuvent vivre ensemble si ça les chante, mais l'institution même du mariage est salie & l'idée de leur donner des enfants est immonde. Il ne s'agit pas là de l'impossibilité d'éduquer, mais de légitimité. Un couple de même seXe ne peut avoir d'enfant sans tricher, alors ils n'ont pas à en avoir ! >> Mais les hypocrites préfèrent croire la propagande de la LGBT & consort, qu'elle soit maudite cette association. Et maudit soit cette théorie qu'on veut nous imposer à l'école, cette Fucking théorie du genre !

  • Truecolor
    Truecolor     

    Par contre, pas de soucis de conscience à marier des couples adultérins, ou même violents .. . Qu'ils respectent la loi ou qu'ils démissionnent.

  • gastounet
    gastounet     

    Pas de soucis pour les maires. Tous les pontes socialistes qui clamaient qu'une loi votée doit être respectée, viennent de retourner leur veste en proclamant qu'il y a des valeurs (les leurs je suppose) qui sont supérieures à la loi (CF le cas léonarda) donc messieurs les maires vous pourrez toujours arguer que les lois de la nature sont supérieures à une loi votée pour faire plaisir aux bobos.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire