En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mariage homo: ce que prévoit le texte, ce qu'il ne prévoit pas

Mis à jour le
Un mariage entre deux hommes célébré symboliquement à la mairie de Villejuif, dans le Val-de-Marne, le 11 février dernier.
 

Le texte qui doit être voté mardi consacre le mariage et l'adoption plénière pour les couples de même sexe. Il n'aborde pas, en revanche, la question de la PMA pour les couples de femmes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • loupourrat
    loupourrat     

    Et la circulaire Taubira qui va être adoptée et naturalise français des enfants nés de mères porteuses ??? Certes le texten prévoit pas aujourd'hui la légalisation des mères porteuses mais avec cette circulaire on voit bien que c'est prévu. D'ailleurs deux propositions de loi avaient déjà été faites en 2010.

    Pareil pour la PMA, la cour européenne des droits de l'homme condamnera la France, si le mariage est autorisé pour les homosexuels mais pas la PMA. Donc si mariage gay il y a, il y aura PMA et GPA ! Dîtes la vérité !
    Il y a dix jours, une entreprise qui fait de l'entremise entre mères porteuses et couples désirant en payer, était reçue dans un grand hôtel parisien..

    OUVREZ LES YEUX !

  • Hybow
    Hybow     

    Les couples hétéros vont faire leur marché dans les pays qui autorisent la GPA, et ce depuis de nombreuses années. En France cette pratique est strictement interdite. D'ailleurs ni la PMA, ni la GPA ne sont mentionnées dans la loi Taubira. Les "antis" se servent de ça pour camoufler leur homophobie et alarmer le peuple...

  • trabucaire
    trabucaire     

    ump doit s'engager fermement à annuler purement et simplement cette loi en 2017

  • Grumly
    Grumly     

    Vous confondez plusieurs choses. Les couples (homo/hétéros) sont égaux devant la loi sur la pma, gpa, adoption. Ni plus ni moins. Si la gpa est interdite en france, elle le sera pour tous les couples. (et même si ça n'empêche pas les gens d'aller à l'étranger). Que dites vous donc à ces couples hétérosexuels qui vont à l'étranger et paient pour adopter ? Qu'il s'agit de business humain ?

  • Grumly
    Grumly     

    Et alors ? Ou est le problème?
    Que dites vous des couples qui planifient pendant des années une adotion à l'étranger quasiment en achetant leur enfant ? Ou tous les préparatifs médicaux pour une FIV ?

  • Grumly
    Grumly     

    Dans un débat qui opposait, sur LCP Caroline Fourest et Hervé Mariton celle-là l'a emporté par un coup direct imparable qui a conduit au chaos de son adversaire. A la question de celle-ci : « les familles homosexuelles existantes sont-elles pour vous des familles » le député UMP a répondu « Non, ce ne sont que des circonstances ».

    Le débat très agressif n'a sans doute pas permis à Caroline Fourest de poursuivre plus avant, elle s'est contentée d'opposer une fin de non-recevoir à ce mépris pour le droit de ces enfants de voir reconnaître leur seule famille réelle ; sans doute lui apparaissait-il suffisant d'avoir démasqué l'hypocrisie de son adversaire qui, pour s'opposer au dit mariage pour tous, invoque en permanence le droit et l'intérêt des enfants. Mais il n'est pas interdit de réfléchir plus avant au delà ce débat, techniquement très confus, voire inaudible, à la signification de cette réponse de Mariton.

    De deux choses l'une en effet :

    Soit les couples homosexuels ne forment pas une vraie famille avec les enfants qu'ils élèvent et éduquent et cette circonstance , comme le soutient explicitement par son argument le député, est malheureuse pour les enfants, dès lors ces enfants sont sans famille et partant en danger grave,. Ce qui est une condition suffisante pour que l'état, comme il en a le devoir, les leur enlève de cette fausse et donc mauvaise famille pour les confier à une vraie et donc toujours bonne famille hétérosexuelle.

    Soit ils ne forment pas une circonstance suffisamment malheureuse pour les enfants pour les placer ailleurs, mais une circonstance meilleure ou moins mauvaise que celle qui obligerait l'état à les confier à une autre famille, mais alors cela oblige de reconnaître cette famille comme seule responsable de l'éducation de ces enfants et partant de lui reconnaître les même droits et les même devoirs qu'aux autre famille hétérosexuelles ou monoparentales.

    Or nous voyons qu'Hervé Mariton ne veut pas et/ou ne peut pas et/ou n'ose pas choisir entre les deux alternatives, ce qui le conduit, au nom de l'intérêt supérieur des enfants, à accepter qu'ils soient confiés, sans pourtant reconnaître aux homosexuel(le)s les droits et les devoirs de vrais parents et d'une vraie famille, à de pseudo-parents homosexuels dont il estime a priori et hors toute preuve qu'ils ne peuvent pas, par principe, être de bons parents.

    C'est par cette inconséquence que ce député UMP fait paraître, malgré ses dénégations, son propos pour qu'il est : un propos méprisant les homosexuels en tant que parents de droit, mais sans aller pourtant jusqu'à leur dénier la possibilité de l'être en fait, dès lors qu'il n'exige pas que l'état les confie à une autre vraie et bonne, selon lui, famille. Ce faisant, par sa réponse méprisante, il s'est pris les pieds dans son tapis argumentaire et il a laissé retomber sur lui une pierre qu'il a lui-même, soulevée.

    Merci à Caroline Fourest de nous avoir, par sa question aussi incisive que décisive, éclairé sur les dits et non dits des adversaires mous ou « républicains » de mariage pour tous, qui par leur inconséquence, ne peuvent faire que provoquer, à côté d'eux, le déchainement de l'homophobie radicale anti-républicaine.

  • 4321
    4321     

    On nous prend pour des imbéciles!Bien sûre que la PMA viendra à son tour! Et au nom de l'égalité des couples la GPA aussi! Ce n'est que le début du business humain!

  • paulo041180
    paulo041180     

    Qui dit Mariage, dit droit à l'adoption.........qui dit adoption dit possibilité de mener ce genre de pratique
    http://www.centrelgbt06.fr/j/apgl/241-26-fevrier-19h-speed-dating-coparentalite-avec-lapgl
    Voilà la vision du don de la vie et de l'enfant que la LGBT fait circuler...je ne suis pas sur que beaucoup de couples homo souhaitent "subir ce genre de chose..."

Votre réponse
Postez un commentaire