En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • trentenaire du14
    trentenaire du14     

    Non, les écoles publiques ou privées n'ont pas à distribuer des tracts politiques dans les courriers officiels tels que les bulletins de notes; il appartient aux parents de dialoguer sur de tels sujets avec leurs enfants. Surtout que seulement 10 pour cents des enfants sont mis dans une école privée pour des raisons religieuses. La plupart des parents les mettent généralement pour des problèmes de niveaux ou de fréquentation de l'établissement publique du secteur. Si les responsables catholiques veulent tenir des discours à résonance politique, ils peuvent le faire dans leurs églises; ah, j'oubliai, plus personne n'y met les pieds!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous préférez que le message soit adressé aux enfants dans le plus grand secret ? Ou que les parents soient au courant, et directement informés ? Ce que vous appelez un acte inadmissible, dans un monde normal on appelle ça la responsabilité et l'honnêteté. Et quand je parle d'un monde normal, je parle de vrai normalité, rien à voir avec le "président normal".

  • biendici
    biendici     

    La faute, c'est kacem à elle seule! On ne va pas endoctriner des enfants de collège!

  • trentenaire du14
    trentenaire du14     

    C'est sur que MR Delabarre est obligé de corrigé le tir car il a été fortement critiqué par les enseignants du privé eux-même qui avaient réclamé l'intervention du ministre; il est bien obligé maintenant de corriger le tir car son premier courrier appelait clairement à la propagande...
    D'ailleurs les syndicats des enseignants du privé ont salué la réaction du ministre vous le savez bien.

  • trentenaire du14
    trentenaire du14     

    C'est sur que MR Delabarre est obligé de corrigé le tir car il a été fortement critiqué par les enseignants du privé eux-même qui avaient réclamé l'intervention du ministre; il est bien obligé maintenant de corriger le tir car son premier courrier appelait clairement à la propagande...
    D'ailleurs les syndicats des enseignants du privé ont salué la réaction du ministre vous le savez bien.

  • ABRACADABRA
    ABRACADABRA     

    Dans un établissement PRIVE, en dehors des heures de cours et avec l'aval des parents d'élèves, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à organiser un échange sur un sujet de société...Le PS commence à montrer son visage totalitaire !
    Rappelons, pour le fun, que N.Belkacem (Ministre) est allée récemment et à deux reprises faire l'apologie de l'homosexualité dans des établissements d'enseignement publique devant des élèves mineurs...quand elle aura démissionné, le gouvernement aura montré l'exemple...en attendant....

  • trentenaire du14
    trentenaire du14     

    Bonsoir, il est inadmissible que l'enseignement catholique prenne en otage pour leur croisade leurs élèves et leur parents. Pas très loin de chez moi, un établissement catholique de Saint Lô a été même jusqu'à glisser des tracts anti-mariage avec les bulletins de note avant d'envoyer le tout au domicile des parents. C'est inadmissible, cela n'a rien à voir avec l'enseignement et de nombreux parents et élèves ont été choqué par cette initiative; même les enseignants se sont senti piégés.cet incident démontre que l'intervention du ministre est justifié. L'enseignement catholique méprise profondément les convictions des personnes.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le PS respecte la liberté d'expression tant que c'est pour vanter sa politique.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    la gauche veut un débat de sourd et muet, comment ça cela se passe en douceur.

  • vauban
    vauban     

    Voyons mon père, un mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa , non ?

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire