En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Manifeste de l'environnement
 

Pendant le mois d'octobre, Jean-Jacques Bourdin a invité ses auditeurs à participer au débat ouvert par le Grenelle de l'environnement. Voici le document qui synthétise leurs 50 propositions, réalisé en collaboration avec le quotidien Métro.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • bonmoteur
    bonmoteur     

    oui c'est bien de mettre un moteur neuf quand la caisse est bien entretenue je vote pour car nous sommes ds 1 société de consommation et ça donnerait du boulot aux ateliers de restauration moteur plutôt qu'aux constructeurs il est un équilibre à rétablir;MAIS j'ai peur qua ds 1 société du paraître on achète pour jeter

  • chrislat
    chrislat     

    Pourquoi ne pas délocaliser au maximum la capitale dans le Sud : ne ferait on pas des économie d'électricité, gaz, fuel avec 10°C de plus???
    Et puis tous ces franciliens qui vont en vacances dans le sud seraient sur place...

  • loumar
    loumar     

    Il est aujourd'hui nécessaire de revoir nos déplacements. Les transports en communs doivent être la priorité du gourvenement. Il faut inciter les gens à prendre les transports en communs en mettant en place des tarifs très avantageux.
    Les camions doivent être sur les rails et nos voitures moins polluantes. Sur un plan fiscal, les personnes qui roulent avec des véhicules "verts" doivent bénéficier de réductions d'impots.
    Nous jouons la vis de nos enfants.
    Vincent.

  • ESPOIR1212
    ESPOIR1212     

    Des options simples qui permettraient de lutter contre les sècherresses et les crues et éviterait un gaspillage d'argent incroyable.

    1. Interdire les drainages notamment des zones humides qui régulent nos rivières. Système d'éponge qui absorbe l'eau l'hiver et la restitue l'été.

    2. Interdire l'exploitation des tourbières ( qui existe encore.... )

    3. Interdire les remembrements qui entrainent l'arrachage des haies et donc l'érosion des terrains.

    4. Obliger les agriculteurs a conserver une bande en herbe de 10 mètres le lond de tous les cours d'eau.
    Cette bande n'ont exploitée sert de filtre ( évite la propagation des toutes les substances ...engrais azoté pesticide et autres...)

    5. Ne peut plus subventionner des cultures non adaptées à la région d'exploitation ( maïs Tabacs.... ) Ces plantes sont gourmandes en eau à des périodes ou on atteint l'étiage...

    Aujourd'hui la culture du tabac bénéficie d'une priorité en matière d'arrosage en période de pénurie...

    6. Stopper la prolifération des plans d'eau qui entrainent un réchauffement très important des masses d'eau et qui entrainent des modifications dans les écosysthèmes...et nuisent à l'autoépuration des cours d'eau et rivières...

    7 Le nombre de mesures de bon sens me semble illimité, avec en toile de fonds une modification profonde de l'agriculture, la suppression des aides à la super production compensée par des aides à une production + écolo et à une diminution de la taille des exploitations afin de permettre un retour à la ruralité (création d'emploi....)

  • Nicola
    Nicola     

    Bonjour,

    Pour l'environnement, je propose que les nouvelles voitures aient des moteurs qui soient normalisés, de façon à ce que quand la voiture sera vieille et polluante, il sera possible de mettre un moteur neuf et moins polluants dedans. De cette façon, on augmente la durée de vie des chassis, et les voitures polluront moins.

    Mais ce n'est pas gagné avec les lobby industriels de l'automobile que ne pensent qu'à l'argent.

    Cordialement,

  • Pierre d'Aix
    Pierre d'Aix     

    Bonjour, lorsque je me trouve pris dans les embouteillages ou tassé dans le métro aux heures d'entrée et de fermeture des entreprises, constatant parfois que le phénomène est à double sens. je me suis pris à rêver à une bourse d'entreprises ou beaucoup d'employés pourraient échanger leur employeur pour travailler plus près de chez eux. D'où une économie de carburant et de stress.
    Bravo pour votre radio participative, la seule véritablement
    Pierre d'Aix en Provence.

Votre réponse
Postez un commentaire