En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marine Le Pen en 2011 lors du salon professionnel de la sécurité intérieure (photo d'illustration)
 

Depuis le début des manifestations de policiers, des candidats à l'élection présidentielle ont témoigné de leur soutien. En dénonçant au passage le bilan du gouvernement, certains parlent déjà de leurs propositions.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • vauban
    vauban      

    Il est minuit passé lorsque le cortège d'environ 500 personnes, parti du Trocadéro, descend les Champs-Élysées et approche de l'Elysée et du ministère de l'Intérieur. En première ligne, Rodolphe Schwartz se présente à un commissaire pour réclamer la réception d'une délégation au ministère de l'Intérieur.

    Rodolphe Schwartz ne travaille plus dans la police depuis 2012, après avoir été adjoint à la sécurité pendant six ans....... Un statut qui n'octroie pas le titre de policier.

    En 2014, le nom de Rodolphe Schwartz figure noir sur blanc sur la liste municipale du candidat FN Wallerand de Saint-Just à Paris.

Votre réponse
Postez un commentaire