En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La leader du collectif Manif pour tous Frigide Barjot
 

L'égérie du mouvement "Manif pour tous" s'est fendu d'un droit de réponse à la lettre de son beau-frère Karl Zéro, qui l'exhortait lundi à "arrêter ce jeu".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • mumu21
    mumu21     

    entierement avec vous!!mais,la droite l'a jettera illico ,car vu le personnage....

  • lune
    lune     

    zéro en chiffre c 'est rien en clair c ' est nul.

  • Patrick Douville
    Patrick Douville     

    Arrétez d'utiliser le terme "populisme" comme péjoratif il est la déclinaison de populaire et son prolongement le Peuple,caricaturer une expression pour en faire une utilisation dénaturée pour n'importe quel lettré, est une injure à la grammaire française...Le PS. n'a fait que se plier au clientelisme de la caste des homos,ce qui est une insulte au principe de l'intérêt général qui refuse majoritairement cette dérive législative qui va mettre à mal nos Institutions républicaines qui sont sensées dans son principe être une et indivisible....Cette dérive de nature Anglo-saxonne va conduire dans un pays aux traditions Judéochréennes au délitement de nos Institutions, à favoriser le communautarisme et un clash très grave à terme de la cohésion nationale. Cette gouvernance semble apparaître comme totalement irresponsable..

  • Hybow
    Hybow     

    Ben là, c'est pas demain la veille !!!

  • kikooh17
    kikooh17     

    Au delà de la simple personne de cette brave dame, il y a beaucoup, beaucoup de français (bien plus que certains s'évertuent à nous le faire croire) qui partagent ce sentiment d'une atteinte mal déguisée aux valeurs de la famille. Mais plus largement, nous assistons à la dépossession du peuple, par le politique de sa souveraineté. Tout d’abord, voyons la définition de la démocratie : régime politique où la souveraineté est exercée par le peuple. « Lorsque dans une république, le peuple en corps a la souveraine puissance, c’est une démocratie » ( Montesquieu ).
    1) Le peuple souverain jusqu’au moment où il laisse tomber son bulletin de vote dans l’urne.
    2) Dépossession immédiate de cette souveraineté par le nouveau gouvernement en place
    3) Dans le cas de figure où les contrepouvoirs n’existent pas ou si peu (car le parlement et le Sénat ont la même couleur politique que le gouvernement) et que le peuple manifeste un mécontentement sur la conduite du pays, et qu’il n’est pas entendu, peut-on encore parler de démocratie ? Ne doit-on pas alors faire le rapprochement avec un autre type de régime politique qui est la dictature ? Pour rappel : Définition de la dictature : Pouvoir absolu, sans contrôle.

  • susan34
    susan34     

    tenez bon !

  • jean marie beau gosse
    jean marie beau gosse     

    En attendant, elle se fait surtout une PUB monstre !

    Est ce que par hasard, elle ne viserait pas un bon poste pour plus tard, quand il y aura à nouveau la droite au pouvoir ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    @Hybow à moins que tu ne t'approprie plus de droit que tu n'en reconnait aux autres, ça vaut aussi pour toi.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bien connu des milieu bobo, ça c'est sûr. Et ? Est-ce qu'il n'y a que des inconnus qui sont invités sur les plateaux TV pour faire parler d'eux ? On réfléchit avant de répondre à un de mes commentaires, ce n'est pas une requête.

  • Hybow
    Hybow     

    MDR ... ça vaut bien Frigide Barjot ou Basile De Kock (son mari)

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire