En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des manifestants anti-mariage gay, le 15 décembre 2013 à Versailles.
 

Des dizaines de milliers de manifestants se sont mis en marche ce dimanche après-midi. Ils défendent leur vision de la famille traditionelle contre ce qu'ils considèrent comme la "familiphobie" du gouvernement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

98 opinions
  • AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!     

    " France n'est pas né en 1789 mais plutôt au 4 ou 5e siecle" Là encore, énorme contresens. La naissance de la France, perso je la ferais plutôt remonter à Philippe Auguste ; d'autres historiens estiment que ça serait plutôt vers la période Hugues Capet. Mais certainement pas au IVe ni même au Ve, parler de "France" n'a pas de sens pour ces périodes : les Francs arrivent à peine, par petits groupes (c'est le début de la période des Grandes Migrations, appelées à tort par l'historiographie française Grandes Invasions), et ils ne sont pas majoritaires ni même dominants. Ils prennent le dessus politiquement seulement avec Clovis, via notamment sa conversion qui lui rallie l'élite gallo-romaine via les évêques. Mais parler de France, même pour le VIe siècle, est abusif, c'est du même niveau que "nos ancêtres les Gaulois."

  • AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!     

    Mais c'est archi-faux, l'ami. L'union monogame telle que voulue par l'Eglise à partir du XIe siècle, et effectivement plus ou moins actée et entrée dans les mœurs vers le début du XIIIe, est un bouleversement totale des us et coutumes germaniques des Francs qui forment les couches sociales supérieures de ce qui peuple la France actuelle, pour lesquels la polygamie était la norme. Je prenais l'exemple de Charlemagne tout à l'heure, mais c'est tout aussi vrai pour Clovis, pour l'ensemble de l'aristocratie entre ces deux rois, pour la lignée des Pépin, etc. Donc, l'union monogame catholique était un bouleversement, ce que tu nies ; ce en quoi tu as tort. Tu es imprégné de l'histoire telle que Lavisse et Michelet l'ont écrite au XIXe siècle (et tu n'es pas le seul dans ce cas) ; faut se renseigner un peu, hein. D'ailleurs, au sujet de l'Eglise catholique, son rôle social au Moyen Age n'est jamais souligné, sauf par les spécialistes, et c'est dommage : la falsification de l'Histoire, c'est dans les deux sens, et c'est attristant.

  • AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!     

    castillo2000, un truc que tu ne sais pas : l'histoire est mon métier, donc les faits, je les connais, inutile de me faire la leçon. Clovis qui se convertit au christianisme (en fait à la fin du Ve siècle, voire au début du VI, selon les sources et leur interprétation), c'est surtout du roman national : la France, qui n'existe de toute façon pas encore, ne devient pas chrétienne pour autant. Globalement, on estime que la christianisation de la France s'étend jusqu'au IXe siècle, disons jusqu'au couronnement de Charlemagne. Et quoi qu'il en soit, ça n'empêche pas que le modèle de société n'est absolument pas le même que ce qu'il est en l'an mil, lui-même très différent de celui de l'an 1300, encore autre que celui de l'an 1500, idem pour 1630, pareil pour 1750, itou pour 1810, 1880, 1950 et aujourd'hui. Et je parle bien (encore et toujours) de modèle SOCIETAL. Que la base, chrétienne, soit là dès l'an mil, ça, oui ; mais ce substrat lui-même évolue, sans parler du superstrat qui fait toute la différence.

  • castillo2000
    castillo2000     

    @ AbjectionVotreHorreur!,

    VOUS ECRIVEZ

    Donc, tu considères que l'instauration du mariage catholique ne bouleverse pas la société, mais que l'instauration du mariage homo, si. Tu es un sacré hypocrite, bonhomme.

    Rep. Pourquoi le mariage catholique bouleverserait une société ? Il a été instauré pendant que la société s'inspiré du modèle chrétien. aujourd'hui, ce n'est pas une loi, elle n'est pas été écrit dans la constitution, le mariage homos, oui.

  • castillo2000
    castillo2000     

    nous sommes d'accord la France n'est pas né en 1789 mais plutôt au 4 ou 5e siecle et je suis d'accord les réformes sociales découlent toujours d'un modèle de société, . pour le modèle chrétien, il faut savoir que le christianisme ne s'impose officiellement à partir du IVe siècle, du règne de Constantin Ier qui se convertit au christianisme mais je crois qu'il faut attendre clovis 1 en l'an 500 (de mémoire)

  • AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!     

    Au passage, "mariage consanguins" ne veut pas dire forcément frère/soeur. Leurs Majestés Très Catholiques en sont un bon exemple, je te renvoie à la généalogie des Habsbourgs.

  • AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!     

    Donc, tu considères que l'instauration du mariage catholique ne bouleverse pas la société, mais que l'instauration du mariage homo, si. Tu es un sacré hypocrite, bonhomme.

  • AbjectionVotreHorreur!
    AbjectionVotreHorreur!     

    Bien entendu que la France n'est pas née en 1789, il faut être foutrement bête ou foutrement malhonnête pour prétendre ça. Cela dit, les réformes sociales découlent toujours d'un modèle de société, le fait social n'étant qu'un pan du fait sociétal. Et pour la dernière fois, prétendre que notre société a 2000 ans est stupide et faux ; or, c'est sur ce point que je réagis. Soit dit en passant, même la christianisation de la France ne remonte pas à 2000 ans (plutôt à 1400 ans, voire 1200 selon ce qu'on considère) ; et la société chrétienne de l'an mil n'est pas du tout la même que celle de l'an 1300. Et je parle bien de SOCIETAL et non uniquement de SOCIAL ; parce que depuis tout à l'heure, ton seul et unique argument est "tu confonds"...alors que non, je ne confonds pas du tout, je prends bien la peine de distinguer les deux.

  • castillo2000
    castillo2000     

    @ icietlaouailleurs. c'est exact, le mariage a été constitué en 1215 par l'église catholique et en 1792 le mariage civil (de mémoire) Est-ce que cela veut dire que les gens n'avait pas de lois ? pas de société ? c'était la préhistoire alors ? Alors si on vous suit, parce que le mariage n'a été constitué qu'au 13e siècle, avant il n'y avait pas de société ? ha oui, on se marié entre frères ou entre sœurs ou l'inverse. Il n'y avait pas de ville ? bla bla bla. Ben non - il y avait des règles certes injustes mais elles existaient et une chose est sures, c'est que l'on ne remettez pas en cause le fait qu'un garçon soit un garçon et qu'il soit (en principe celui qui procréé avec une femme) là je veux rester dans le sens du débat du mariage.

  • castillo2000
    castillo2000     

    @ @ AbjectionVotreHorreur :.

    Vous confondez réformes sociales et modèle de société. Que cela déplaise à nos chers libéraux qui disent haut et fort que la France est née en 1789, ne fera pas oublié que l'histoire de France est bien plus ancienne et qu'aujourd'hui encore, elle repose sur le modèle du christianisme. Les réformes sociales ont améliorés ou réajustés ou se sont adaptés a l'évolution du progrès mais seulement pour répondre à l'attente de la majorité du peuple et de l'époque non pour satisfaire une minorité comme c'est le cas depuis les années 60. Evolution sur le progrès industriel certes voir même intellectuel mais depuis les années 60, c'est une toute autre société, une nouvelle religion qui veut prendre le pouvoir sous l'étiquette de progrès ou d'évolution de l'être humain et c'est justement là, les divisions actuelles.

Lire la suite des opinions (98)

Votre réponse
Postez un commentaire