En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
meudon.jpg
 

Les deux animatrices ne se seraient rendu compte qu'il leur manquait un élève qu'en fin de journée, lorsque les parents sont venus chercher leur fils au centre de loisirs. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Lisa Cruz
    Lisa Cruz      

    Franchement quand je vois certains animateurs surtout les jeunes vacataires je ne suis pas du tout rassurée. Il y'a deux ou trois ans ils étaient encore au collège entrain de passer leurs journée à faire des heures de colles

  • Lisa Cruz
    Lisa Cruz      

    C'est scandaleux, c'est la mise en danger de la vie d'un petit qu'il s'agit dans cette affaire car oublier un petit en plein forêt signifie que tout peut arriver voir le pire. J'espère que ça va servir de leçon !!!!!

  • gdb30
    gdb30     

    D'après moi deux vacataires en sortie ça ne se fait pas .....

  • gdb30
    gdb30     

    D'après moi deux vacataires en sortie ça ne se fait pas .....

  • Raleur84
    Raleur84     

    Ce n'est pas étonnant ! ! ! Quand on passe son temps sur un smartphone à jouer ou à envoyer des SMS, pourquoi perdre du temps à compter les enfants dont on a la responsabilité. Responsables, mais pas coupables.
    Ceux qui sont coupables, ce sont ceux qui les laissent faire.

Votre réponse
Postez un commentaire