En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Serge Dassault (g.) et son successeur à la mairie de Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter, lors de la campagne pour les élections municipales de 2010.
 

Jean-Pierre Bechter a été placé mercredi en garde à vue dans le cadre d'une enquête portant sur des achats de votes lors des élections municipales dans sa ville.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • frankb2000
    frankb2000     

    Bah moi celui qui me file 20.000€ je vote pour lui. Sans probleme.

  • landais
    landais     

    Un maire UMP, ce n'est pas possible. Copé qui est très virulent envers le Président de la République, fera-t-il la même chose pour ce Maire ?

Votre réponse
Postez un commentaire