En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le numéro un de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, le 19 mai 2016.
 

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière (Fo), a assuré ce mercredi "ne pas être dans l'esprit d'arrêter" la mobilisation contre la loi travail, tout en soulignant qu'une confédération nationale ne peut pas "appuyer sur un bouton pour mettre en grève les salariés".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bignol
    bignol     

    oui on voit les gauchos les soi disant travailleurs les forçats des revendications jamais contents jamais satisfaits respirer vous fatigue alors travailler hein Mr mailly??? il faut prendre des vitamines vous etes blanc

Votre réponse
Postez un commentaire