En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le lycée Louis-le-Grand, à Paris, a été la cible d'une fausse alerte à la bombe.
 

Alors que des dizaines d'écoles du monde entier ont été la cible d'alertes à la bombe, entraînant leur évacuation ou leur blocage, un groupe d'internautes revendique ces appels et propose de les réitérer, moyennant finance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Hamham
    Hamham     

    Prison ferme pour ces ennemis de la République qui jouent sur la peur des gens.

  • Zzz
    Zzz     

    Un groupe d'intellectuels?

  • pierrot14520
    pierrot14520     

    Supprimer dans certains pays fb et tw ... !!!!

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à pierrot14520)

    Quand un certain stade de nuisances accumulées par ces réseaux sociaux est atteint, il devient urgent de bloquer l'accès depuis certaines régions et tout faire pour que les inscrits ne puissent pas passer par des proxys ou utiliser des fausses identités pour commettre leurs méfaits.
    Bon c'est limite utopiste, l'argent et le pouvoir de certaines boites étant plus importants que la sécurité des peuples.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Avec la démocratisation de certaines technologies, n'importe qui un minimum motivé et calé peut pourrir la vie de la majeure partie d'une ou plusieurs sociétés.
    Dès que certains services auront mis la main sur eux, ils risquent de passer de vie à trépas assez vite.

  • brizio64
    brizio64     

    Argent facile pour des bon à rien

Votre réponse
Postez un commentaire