En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Seine-et-Marne: un ado blesse un camarade d'un coup de couteau dans un lycée hôtelier

Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • mirabelle
    mirabelle     

    Attention beaucoup. De proviseurs de lycée ou de principal de collèges prennent des jeunes qui ont des dossiers de justices en toute connaissance de cause alors joué les surpris il faut arrêté de prendre les français pour des cons quant ils prennent des jeunes délinquants ils savent que certains vont débordé

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah y a pas à dire les juges font du bon boulot ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Wow, ça marche bien de ne pas enfermer les criminels !

  • Carambar
    Carambar     

    comme le violeur mineur "sous contrôle judiciaire" "placé dans un lycée internat" ... où il a violé à nouveau et tué : c'est pas sa faute un "internat mixte avec beaucoup de filles ! (mais il était sous contrôle judiciaire)

  • Birette93
    Birette93     

    Et qu'est-ce qu'il faisait en liberté et dans un lycée où les couteaux abondent ? bon avec Taubira il ne risque rien !

  • papimoustaches
    papimoustaches     

    tentative d'homicide volontaire et il n est pas en prison
    bravo la justice française

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    UN jeu voila la seule explication c est un peut juste pour un jeune en droit de reinsertion
    il faut que la JUSTICE refonde l arsenal penal pour toutes cette jeunesse aux droits
    fondamentaux

  • Tahaan
    Tahaan     

    La notion de "contrôle judiciaire" me fais sourire: d'un côté on commet un acte grave et de l'autre au regard du doit de réinsertion de l'individu on le laisse "vaquer" à ses occupations tranquillement l'autorisant ainsi à recommencer quand bon lui semble.Ou il y a mesure de justice avec application de peine ou il n'y a rien. de toute manière vu la violence générée par les très jeunes il est temps de modifier l'arsenal pénal et de considérer la notion de délinquance adulte à 16 ans voire à 14 ans.
    On ne peut pas dire majorité à 18 ans, école obligatoire à 16 ans et conserver ces jeunes dans les tranches d'ages concernées comme des "enfants qui n'auraient pas fini de grandir"un moment donné çà suffit. La justice pénale des jeunes doit être reconsidérée et vite. Nous pouvons leur trouver des circonstances "sociales" atténuantes c'est alors le constat de nos échecs.... ce n'est pas en leur offrant un travail à 2000€ mois ( je sais c'est bien payé) que vous les fédererez. en effet ils se font çà en 1 ou 2 journée en braquant, dealant, ou en rackettant un RER de banlieue.
    Cette omniprésence de la violence et de l'abandon du jeune n'est à mettre que sur le compte de la démission des parents ces parents d'ethnies qui considère qu'ils possèdent des enfants "rois" autorisés à tout sans aucune limite. e suis d'une famille Italienne dans laquelle ma Grand mère m'aurait cassé les reins et la tête si j'avais commis la moindre délinquance...Pour cette blessure il peut y avoir un phénomène de hasard certes car dans un établissement hôtelier mais là encore cette violence ordinaire ne doit pas exister.

  • jojobbb
    jojobbb     

    Le mot jeu prend une signification que je ne connaissais pas, où va-t-on ???

  • leane
    leane     

    Un jeu, simplement un jeu.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire