En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une de 18 mois de prison a été requise contre Antoine Deltour, ancien du cabinet d'audit PwC,
 

Le procureur d'Etat adjoint, David Lentz, a donné son réquisitoire ce mardi dans le procès des LuxLeaks. Si 18 mois de prison ont été requis pour les deux lanceurs d'alerte (Antoine Deltour et Raphaël Halet), le journaliste Edouard Perrin a écopé d'une amende.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Va falloir maintenant des lanceurs d'alertes capables de faire fuiter les raisons obscures qui poussent certains juges à parler de justice et respect des lois dans des affaires de ce genre.
    Quand on dénonce des malversations qui n'auraient jamais été punies pour cause de confidentialité justement, même si la démarche est illégale dans ce cas précis il devrait y avoir une sorte de "circonstance atténuante".
    Sinon avec cette logique dénoncer un pédo ou un terroriste après avoir piraté son ordi sera puni par la loi.

Votre réponse
Postez un commentaire