En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La lutte contre les fausses plaques d'immatriculation s'organise
 

À partir du premier trimestre 2013, les agents dressant des procès-verbaux électroniques vont pouvoir repérer les anomalies des plaques.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • geko
    geko     

    Usurpation de plaque est une chose,mais même numéro pour deux véhicule de même Type,et marque (doublette) comment vont ils faire!

  • choco56
    choco56     

    en voilà une nouvelle qu'elle est bonne ! surtout quand on sait qu'une victime d'usurpation de plaques peut être emmerdé durant 5 ans avec ce type de délit ! amendes à payer, si tu payes pas, huissier qui saisit les biens, passage au tribunal, et j'en passe ! ça laisse des vies détruites ça !

  • Challenger
    Challenger     

    Si le proprio de la plaque "usurpée" ne reçoit pas d'amende ... Bien !
    Mais est-ce que l'usurpateur sera poursuivi ??? Surtouit comme le souligne "Biendici" dans certain quartier ... y a pas beaucoup d'agents verbalisateurs !

  • biendici
    biendici     

    Je doute que les agents verbalisent beaucoup dans certaines banlieues! Là où l'on trouve les fausses plaques.

Votre réponse
Postez un commentaire