En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les notes de crédit des pays de la zone euro
 

BRUXELLES (Reuters) - Face à la crise politique au Portugal, aux incertitudes sur l'état de santé des banques irlandaises et à ses propres difficultés à finaliser les instruments de soutien à l'euro, l'UE s'est donnée vendredi jusqu'à fin juin pour éteindre la crise de la monnaie unique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • demades
    demades     

    effectivement le site: U-P-R.fr mérite d'être connu,il est très instructif et constructif.
    Merci Pergrandis.

  • pergrandis
    pergrandis     

    depuis sa creation l U-P-R nous anonnce pourquoi nous allons vers la catastrophe avec l union europeenne:l heure est venue d en sortir !

  • indignité
    indignité     

    comment trouver des sous SIMPLE interdire tout les paradis fiscaux par lesquels transite 70% du marché mondial et qui échappe à l'impôt mais que fait dominique si ce n'est d'entériné le principe

  • sichri
    sichri     

    L'effondrement économique et financier de l'UE est proche. L'immigration massive aggravera le problème et entraînera une situation conflictuelle. Des émeutes liées à la pauvreté pourront éclater. Des rebelles, manipulés et peut-être même armés par ceux qui ont provoqués la crise, manifesteront plus ou moins violemment contre le gouvernement qui voudra faire respecter l'ordre, etc, etc. Et l'OTAN interviendra. Cela ne vous rappelle rien !!! Et le pire, c'est que cette analyse, je la lis dans des articles depuis plusieurs années, c'est le scénraios des mondialistes pour que leur programme voit le jour. Laisserons nous faire ces criminels ?

  • J.Marc
    J.Marc     

    Il ne s'agit pas d'une crise politique mais financière, tous les pays européens vont souffrir terriblement et les seuls qui s'en sortiront seront ceux qui sauront mettre une croix sur un certain confort (à cause de la compétition mondiale)et on peut craindre que la France dans ce domaine soit tres mal placé, particulierement les fonctionnaires et les salarié de grandes entreprises qui vivent "au dessus de nos moyens" ...pourtant la catastrophe n'est pas loin!

  • Verly.
    Verly.     

    ...c'est de mettre tous les états de l'union européenne en failite de façon à les faire tomber sous le joug de la finance internationale, c'est à dire de Wall Street et de la City,( ce n'est pas pour rien que l'Angleterre se tient en marge de l'Europe. Pas folle!). A la fin du XIXe siècle, Rockfeller ne faisait même pas mystère de ce projet. Ce genre de projet a échoué lorsque Poosevelt a privé les banques de moyen d'action. Il a repris vigueur avec Reagan aus USA, Thatcher en Angleterre et Pompidou-Giscard en France. Aprés tout pourquoi pas, l'ennui c'est que c'est la deuxième fois qu'il échoue, tout seul et sans que personne ne se soit préoccupé de le faire échouer. Continuer de lke soutenir, relève de l'entêtement pour certains et de l'intérêt personnel bien compris pour les autres. Partout en Europe et même en Amérique des voix s'élèvent pour protester, timidement d'abord, puis de plus en plus fort. Un jour ou l'autre on ne pourra plus les ignorer. Le plus tôt sera le mieux.

  • sichri
    sichri     

    Voici quelques phrases d’une chronique d’une télé américaine : « La plupart des Américains n'ont aucune idée à quel point les problèmes financiers en Europe sont de plus mauvais en ce moment. La vérité est que l'ensemble du système financier européen est au bord de la catastrophe. L'Irlande et la Grèce ont déjà été renflouées et le Portugal, l'Espagne, l'Italie, la France et la Belgique sont toutes noyées dans un océan de dettes insoutenables. Le plan de sauvetage du Portugal, selon une estimation, serait probablement dans les environs de 70 000 000 000 euros. Cela ne va pas couler l'Europe. Toutefois, le problème est que la crise au Portugal pourrait avoir un effet domino. Le voisin du Portugal, l'Espagne, pourrait également avoir besoin d'un plan de sauvetage. Il pourrait potentiellement être si grand que cela provoquerait un cauchemar financier pour l'Europe.
    Comme je l'ai écrit au sujet précédemment, l'effondrement financier de l'Europe est essentiellement devenue inévitable. L'UE ne peut continuer à proposer plans de sauvetage après plans de sauvetage.
    Eh bien, beaucoup pensent que nous pourrions voir la fin de l'euro et peut-être même l'éclatement de l'Union européenne.
    Des hommes politiques bien sûr top en Europe se battront bec et ongles pour empêcher que cela se passe, mais la vérité est qu'à un moment donné, nous allons voir quelques problèmes financiers incroyablement difficile en Europe. Comment l'UE réagira à la crise va être très intéressant à regarder. Tant de gens parlent de la mort du dollar américain, mais la vérité est que nous pourrions très facilement voir un effondrement financier et une importante crise monétaire en Europe avant l'effondrement du dollar. L'Europe est vraiment en très mauvaise forme en ce moment. Bien sûr, il ne permet pas que le monde entier est tellement instable droit maintenant. Les catastrophes au Japon, la guerre en Libye, les révolutions à travers le Moyen-Orient et la flambée du prix du pétrole menacent de jeter l'économie mondiale dans la tourmente.
    Comme je l'ai discuté dans un précédent article, les gens ont besoin de se préparer à une catastrophe économique . L'ensemble du système financier mondial s'écroule. L'économie américaine s'effondre, l'Europe est face à une crise de la dette sans précédent et le Japon vient d'être frappé par le pire désastre économique qu'il ait connu depuis la deuxième Guerre mondiale .
    Nous vivons dans l'un des moments les plus intéressants dans l'histoire du monde.
    Êtes-vous prêt pour ce qui est sur le point d'arriver ? » Allons nous sombrer avec l’UE ? En 2012, choisissons l’homme qui nous sortira de cet enfer.

  • soizic35
    soizic35     

    bonjour,

    l'union européenne ????
    quelle union celle des technocrates ou celles des peuples qui ont votés non au traité de lisbonne
    quelle union celle de merkel qui prend des branlées à chaque élection en allemagne et qui va degager bientot ou celle de sarkozi qui lui aussi va degager en 2012 quoiqu'il arrive pour ne pas avoir respecter notre vote et donc le peuple français
    en 2012 l'umps degage
    slts de soizic

  • 20122012
    20122012     

    Voila ce qu'on gagner les français depuis 2002 et euros tous les prix flambés sauf les salaires grâce au libéralisme, Europe de la faillite voila ce que nous a apporter ce système non harmonise

  • BonnetPhrygienFeminin123
    BonnetPhrygienFeminin123     

    QUELLE MASCARADE!!!

    Le Portugal nous coutera 75 milliards. SANS interets
    AVEC Interets, les dettes précédentes, devant etre honnorées pour une partie, le 15 avril, ne seront pas honorées.

    Je cite Le Point: proche de la banqueroute, situation proche de l'Irlande, pret exceptionnel jusqu'a ce que le Portugal bénéficie de l'aide internationnale.
    Je lis: Portugal laché, et nous payons, avec interets.

    Journalistes, assez de palabres, informez nous sur le cout de l'euro face aux importations ( défavorisées et PLOMBEES - depeche AFP je ne l'invente pas!!!-) par l'Euro).
    C'est notre épargne personnelle, grand ou petit, enfin surtout petit et moyen.
    Je trouve HONTEUX que AUCUN journal télévisé n'est parlé du sauvetage portugais (Un gouvernement de la Zone euro n'est quand meme plus!!), ni de COMBIEN, et a quel prix.
    C'est irresponsable.
    Mon avis: SORTIR FISSA de l'euro, a petits pas pour éliminer la dévaluation. Cela existe, comme le rappelle Mr Alain Cottat, de HEC.
    SI Fillon ou Barnier considerent que la barriere a enrichi et qu'il ne faut pas en sortir, c'est eux qui se font leur avocat. Je vois un pouvoir d'achat en berne, une exportation plombée, des importations attaquées tout azimut par le moins cher, et SURTOUT une désinformation alors que nous jouons notre épargne. Et nos enfants, petits enfants sont deja créanciers. 30.000 euros/ Nouveau né.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire