En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Philippe Verdon avait été enlevé en novembre 2011, dans le nord du Mali.
 

Selon le Parisien, l'otage au Sahel Philippe Verdon, dont les jihadistes d'Aqmi ont annoncé la mort le 19 mars dernier, pourrait avoir succombé à la maladie dont il était atteint et non pas exécuté.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    @Carambar, ......... ça veut dire quoi ? ce commentaire !

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Il est mort faute de soins, pour moi ça équivaut à une exécution !

  • leane
    leane     

    Il n'aurait donc pas été exécuté...Ce qui change tout. Politiquement.

  • powahhhh
    powahhhh     

    Qui dit écoutes, dit géolocalisation .... Donc ces preneurs d'otages on attend quoi pour les butter ?

  • Carambar
    Carambar     

    la moitié des otages sont des vieux... on a déjà payé pour la femme Larribe malade !

Votre réponse
Postez un commentaire