En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des policiers municipaux équipés de Taser, le 27 mai 2010 à Nice.
 

Mort d'un jeune homme de 21 ans dimanche matin, après avoir reçu une décharge de Taser tirée par un gendarme.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Morgan Guillier
    Morgan Guillier     

    Les gendarmes n etaient pas dix mais 3 contre un petite dizaine d individus , apres de nombreux coups d arret pour repousser la personne celle ci est revenue à la charge le gendarme à fait les sommations qu il faut pour le disuader de revenir à la charge , il est revenu vers le gendarme pour en decoudre avec lui il s est pris une decharge . Lisez bien les articles et ne vous fiez pas à ce qui est ecrit dans les medias . Ils sont souvent à coté de la plaque .

  • franciseure
    franciseure     

    la France s'enfonce dans l'anarchie, violence et répression, faute de cohérences économiques depuis 50 ans

  • reagir
    reagir     

    ce qui veut dire??????????????????

  • Oran
    Oran     

    Je regrette de dire cela, mais j' aimerai savoir la nationalité du jeune homme. Si c' est un européen ils leur est facile d' agir, sinon ils feraient mieux d' aller dans les cités pour mettre de l' ordre.

  • bebert
    bebert     

    A dix contre deux,besoin d'un taser,une honte,leur intellect avait oublié de leur signaler qu'il s'agit d'une arme.Cela tient du meurtre délibéré quoique vu leur Q.I.général,il aura droit aux circonstances atténuantes et juste une petite mise à pied.Il restera malgré tout un type qui a tué.

  • Chapeaubas
    Chapeaubas     

    Ce gendarme a fait son travail. quand aux droits de l'homme, on peut parler aussi de devoirs de l'homme, mais le mot n'est que rarement prononcé ! ne pas mettre le bordel, ne pas voler, ne pas escroquer, ne pas agresser, etc etc..... Quand ces devoirs là seront respectés par certaines personnes, on arrêtera d'utiliser le taser pour les calmer !

  • deuxc
    deuxc     

    gunjack:Je parle du terrain , de lieux en état de guerre. C'est pourquoi j'utilise le terme "guerriers". Ben oui, il faut des gens de valeur, compétents, entraînés, etc...Donc il me semblait que leur adresse au taser pourrait faire l'affaire. Holala, je ne connais vraiment rien aux histoires militaires, n'est-ce pas?

  • Jean Claude Garcia
    Jean Claude Garcia     

    SMP Technologies, le distributeur du Taser en France, qui attaquait Olivier Besancenot pour diffamation, a été débouté ce lundi par le TGI de Paris. SMP Technologies reprochait au dirigeant trotskiste d'avoir affirmé sur son blog, en juin 2007, que ce pistolet aurait "probablement déjà fait taire plus de 150 personnes aux USA", des chiffres tirés d'un rapport d'Amnesty International.

    "Dans le meilleur des cas, il y a des doutes. Dans le pire, le Taser peut tuer", avait-il confirmé dans une interview au quotidien 20 Minutes, également poursuivi.

    L'affaire avait pris une nouvelle dimension avec la mise en examen, courant octobre, du directeur de Taser France, Antoine di Zazzo, soupçonné d'avoir commandité l'espionnage d'Olivier Besancenot, comme l'avait révélé l'Express. Di Zazzo reconnaît avoir engagé des détectives privés mais, dit-il, uniquement afin de trouver l'adresse de Besancenot pour lui envoyer son assignation.

    Cette décision constitue le second revers judiciaire pour Taser France qui le 20 octobre avait déjà été débouté, par la même chambre civile du TGI, de son action en "dénigrement" contre le Réseau d'alerte et d'intervention pour les droits de l'Homme

    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/taser-perd-contre-besancenot_710383.html#MT7ehMgfPygpdZkL.99

    Et malgré cela notre service d'ordre utilise cet arme!!! Messieurs VALLS, Gueant et Hortefeux avec la bénédiction de SARKOZY et HOLLANDE, au lieu de considérer les automobilistes français comme des assassins avec vos politiques stupides de répression et de RADARS tout azimut, qu'avaient vous à dire quand vous mettez des armes criminelles entre les mains de ceux qui devraient faire respecter l'ordre sans tuer pour cela?

  • gunjack
    gunjack     

    Faudrait déjà qu'ils reçoivent les ordres d'y aller, c'est plutôt le contraire, ils ont pour instructions de ne pas y aller afin d'éviter les émeutes. En plus les gendarmes ont peu de zone urbaines, les cités sont majoritairement des secteurs police.

  • gunjack
    gunjack     

    Déjà c'est un gendarme, de deux les policiers ne font pas la guerre, faudrait élever votre niveau de connaissance avant de donner votre avis.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire