En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Bamboula
    Bamboula     

    On peut plus passer le permis 125 à 16 ans ?

    David.

  • biendici
    biendici     

    200km/h... Etant motard, je peux vous dire que cette vitesse en ville entre deux files est impossible. Sans parler des limites de sa machine: à 17 ans, il ne peut avoir une sportive capable de vous arracher les bras...Et puis l'article ne précise rien.

  • romain83000
    romain83000     

    @ Julien : Je suis motard, titulaire du permis.. à dix sept ans, tu conduis un 50cc ou un scoot donc tu ne peux pas rouler à plus de 60 kms (@plusjamais). Ensuite, comment sais tu qu'ils remonter la file au milieu ? Comment sais tu que c'est pas la faute de l'automobiliste ? Certes, dans l'article il est écrit éle motard a percuter la voiture" mais comment sais tu qu'elle ne lui a pas coupé la route ?
    Faut faire attention à ce que dit, l'article est tellement informel que l'on ne peut pas se faire une idée.

  • plusjamai
    plusjamai     

    @julien80.doucement,doucement,moi je suis motard,et j'ai 36 ans!!!! je me pose une question concernant le titre: motard a 17 ans???? je pense qu'il y a erreur......conducteur d'une 50 cc,oui là,je veux bien!!!! donc,qui dit petarou ne dit pas 200km/heure.....l'article est bien trop vague pour juger.

  • JULIEN80
    JULIEN80     

    Tu ne sais pas lire........ La motard a percuté la bagnole....... ET oui encore qui remontait les files de voitures à 200 km / h. Bien sûr les couillons vont dire que les automobilistes sont des sauvages irresponsables sur les routes .........

  • sitelle
    sitelle     

    Si les automobilistes étaient plus respectueux des distances de sécurité, sachant que les deux roues ne sont guère protégés... Cela ne se produirait pas aussi souvent.

Votre réponse
Postez un commentaire