En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Logement : le DAL dénonce les « reculs » du gouvernement
 

La fédération Droit au Logement a dénoncé dimanche dans un communiqué « les reculs » du gouvernement sur le projet de réalisation de 150 000 logements sociaux chaque année. Le DAL craint que la promesse de François Hollande ne soit pas tenue.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • DURANCE
    DURANCE     

    L’état à travers ses ministères nous a comblé de factices administrations sensées servir les intérêts de nombreuses catégories de français requérants d’interventions de services publics ornementaux et vides de productivité. Des femmes et des hommes sans compétences spécifiques dans ce qu’ils font, propulsés à des fonctions récréatives en compensation de participations électorales et autres services de soutien aux élus ou simplement par parrainage. Ces femmes et ces hommes grassement rémunérés et bénéficiant d’avantages démesurés pour des emplois sinécures, continuellement désertant des bureaux pour les plages proches l’été et pour les stations de ski non loin l’hiver, s’adonnant à des activités personnelles et familiales rétribués par le contribuable et les rares fois qu’un solliciteur parvient à les joindre il se fait signifier explicitement son intrusion dans leur tranquillité et s’il se permet par la parole ou par l’écrit quelques vérités sur les disfonctionnements dont ils sont coupables et des désordres par eux engendrés dans les dossiers et les recours, alors cela déclenche des réactions colériques, sous-entendus et menaces en tout genre. Prétendument Installés dans des locaux sans âmes à une adresse réelle et de présence fantomatique et où un standard a reconnaissance de parole figé dans le même langage comme pour définir l’absence d’humanité de ceux qu’il représente vous oriente en circuit fermé interminablement sur lui-même. Ces inutiles et faux services aux citoyens, qui ne sont guère qu’un affront aux besoins réels des français et de leurs familles ne contribuent qu’à délester continuellement l’état de ses ressources déjà critiques, il serait si sage d’ôter ces dépenses aux missions vides de sens et les orienter vers les administrations et services de l’état dépossédés du personnel quantitatif afin de satisfaire aux besoins du public. Fondés par erreur et sous couvert des autorités ministérielles et régionales, nombreux services sensés servir les intérêts des français s’avèrent ne servir à rien. Telle fut l’ANPE, prétendue trouver labeur aux gens qui en cherchaient et qui n’a jamais trouvé que faux espoirs et désœuvrement, plus scandaleusement avéré que cette ANPE, une prétendue commission dite de médiation sise à Marseille dans le 13ème et dotée d’une mission vaine composée de femmes et d’hommes sensés gérer d’un point de vue juridique les mérites d’accessibilité aux logement et dont le cursus et les compétences exhibées ne reflètent aucunement les aptitudes requises à démêler de telles actions. Depuis longtemps ces agences faussement au service du citoyen confortées par des collectifs plus déstabilisateurs qu’humanitaires donnant aux irréguliers d’Afrique et d’ailleurs force conseils pour s’imposer à la république et à ses lois, ces immigrés entrés et fixés sur le sol français par la force, accompagnés par des faux philanthropes anti-patriotes ou vénaux suggérant les occupations d’églises, des sit-in, des grèves de la faim, des manifs et exigeant des logements dans Paris Intra-muros alors que des parisiens de souche sont forcés de s’expatrier dans les lointaines banlieues. Cette invasion ininterrompue a modifiée la nature culturelle et économique des pays d’Europe de l’Ouest dont les lois sur l’immigration sont substituées par des correctifs européens qui ne servent pas les pays envahis. L’état français plus par stratégie politique vis à vis des dictatures africaines que par compassion avec des peuples éternellement opprimés consentants, a laissé s’instaurer une anarchie administrative qui laisse porte ouverte aux abus sociaux dilapidateurs des économies de ceux français ou non qui depuis longtemps confient contraints et forcés une part de leur deniers pour engraisser et loger des familles d’inactifs, des voyous importés, des épouses et enfants de polygames, de faux étudiants. Le citoyen authentifié de ce pays possède un droit de vote pour donner des droits à ceux qui n’ont pas le droit de voter et qui n’en ont nul besoin puisqu’ils ont déjà tous les droits. Mais où l’actif contribuable et le retraité de ce pays doivent ils aller pour être assisté à leur tour ??? Nulle part !!! Car nulle part on ne trouvera une tête nommée France propice aux poux protégés et interdite d’insecticide par des lois ré instaurant la néo-oppression de l’indigène de France.

  • basile43
    basile43     

    de toute façon, il faudra bien qu'on paye les loyers à ces gens qui seront prioritaires et qui ne manqueront pas de ruiner ces habitations comme d'habitude; je ne vois pas comment, incapables d'avancer 30 euros pour des soins médicaux ad lib,il en serait autrement...

  • BJP34
    BJP34     

    Il y avait bien longtemps que l'on avait pas entendu ce responsable du DAL. Il a peut-être besoin de faire parler de lui de peur qu'on ne l'oublie... Encore un individu qui fait sa notoriété sur le dos des pauvres.....

  • leane150
    leane150     

    Je souhaiterai que ce 1% soit rétabli pour les salariés, comme auparavant, comme ça nous pourrions faire des petits travaux, se serait normal que celui qui bosse et qui cotise en soit bénéficiaire, mais non le 1% sert à faire des logements sociaux pour ceux qui ne cotisent pas et qui attendent tout cuit dans leur assiette, c'est vraiment de l'argent détourné encore une fois de plus

  • Antidémago01
    Antidémago01     

    Ne vous faites pas d'illusion. J'ai connu l'arrivée de Mitterrand en 81. Beaucoup ne donnaient pas 3 ans à la gauche, et le Tonton en a duré 14 ! Je souhaite comme vous que ça se termine rapidement, mais comment voulez-vous que ça arrive ? Le scrutin a été démocratique, le pouvoir a donc 5 ans de légitimité. Même si la gauche perd les élections intermédiaires, ce qui va inévitablement arriver, ça ne changera rien ni à l'Elysée, ni à l'Assemblée. Tout au plus, la droite va reprendre le Sénat, ce qui n'empêchera pas la gauche de faire voter ce qu'elle veut, puisque c'est l'Assemblée qui a toujours le dernier mot. Quant à la rue, ne rêvons pas ! La France qui travaille n'a pas le temps de manifester et de se révolter ; elle travaille. Il n'y a que les assistés et les fonctionnaires qui ont du temps pour ça ! Et la gauche le sait bien...

  • scual
    scual     

    bon nombre de ces gens qui ont fait la connerie ne reconnaîtront pas leur erreur et risquent de réitérer la boulette en revotant pour ces enchanteurs

  • locomotive
    locomotive     

    Mais vous allez pas vous figurez que ce gouvernement va finir son mandat parti comme c est parti je lui en donne pas six mois avant que ca degenere en France et ce sera tant mieux

  • Antidémago01
    Antidémago01     

    La seule chose sur laquelle ce gouvernement ne reculera pas, c'est le matraquage fiscal, pour continuer à choyer la fonction publique et tous les assistés qui ont voté pour lui. Plus que 4 ans et 9 mois... courage !

  • docPT
    docPT     

    Changez de chaine ou eteignez votre TV,vous irez mieux..

  • bury
    bury     

    de toute façon on a pas un manque de logements c surtout qu'il y a une trop grande quantité de personnes que nous ne devrions pas avoir, il faut laisser rentré en France les personne à qui on peu donner un logement et du travail pour payer le loyer

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire