En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un photographe en reportage sur la police, publie des photos du coup de filet de Villiers-le-Bel. Indigné, le patron de la PJ l'accuse d'avoir outrepassé ses droits.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • porteur de lumiere
    porteur de lumiere     

    j aporte a la justice toute la veriter sur cette affaire j acuse des personnes malgres cela aucune confrontation ont s arrange pour faire disparaitre ma premiere declaration enfin pourtant les detaille que j apporte son precies mes comme la personne que j acuse est tres amies avec ses policier et de plus je percoie des pressions de puis le debut de l affaire
    j ai besoin d aide

  • facteur
    facteur     

    c'est l'histoire de l'arroseur arrosé quand on donne le baton pour recevoir des coups il ne faut pas s'étonner du résultat un deal ça se passe avec des gensde confiance. les policiers doivent oeuvrer dans l'efficacité et la discrétion sans besoin de pub sauf pour quelques mégalos qui éprouvent le besoin d'en rajouter! le résultat c'est ça

  • pat31
    pat31     

    bonjour,il y a beaucoup de reportages tournés en accord avec les services de Police; à chaque fois les policiers font malgré tout confiance aux reporters et se disent que son "oeil" sera objectif. et bien non! les reporters détournent des phrases, déplacent des images, les aditionnants avec de mauvais commentaires...la police a deja une mauvaise réputation,a-t-on besoin que l'on nous accables, au nom de quoi, et surtout pour qui? a qui cela sert-il de salir la police un peu plus à la moindre occasion?ts les jours les citoyens nous manques de respect : tous ages et milieu confondu! que personne ne s'etonne si un jour on tourne le dos aux média!

Votre réponse
Postez un commentaire