En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy avait porté plainte pour faux contre Mediapart (photo d'illustration)
 

Les juges ont rendu un non-lieu après la plainte de Nicolas Sarkozy pour faux contre Mediapart. L'ancien président remettait en cause l'authenticité d'un document fourni par le site d'investigation sur les soupçons de financement de sa campagne de 2007 par le régime libyen, mené à l'époque par Mouammar Kadhafi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Le Libre Troubadour
    Le Libre Troubadour     

    Le Bide total, tout le monde s'en fiche vu que, comme l'indique l'article (je cite):
    "Dans leur ordonnance, les juges soulignent que les investigations n'ont pas porté "sur la réalité ou la fausseté des faits dont ce document était censé établir l'existence".
    Or, c'est bien cela le coeur du sujet.
    Savoir qu'un document est vrai ou non, n'indique pas si que ce document fasse preuve d'une réalité factuelle.
    Si j'écris, là, tout de suite, que ma voisine est une tueuse en série, et que je signe, le document sera authentique. Mais le texte dira n'importe quoi.
    CQFD

Votre réponse
Postez un commentaire