En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Libération des cadres à Goodyear : un des deux dirigeants témoigne
 

La CGT et les salariés de Goodyear à Amiens-Nord ont libéré au bout de près de 30 heures deux cadres de l'usine promise à la fermeture. L'un des deux dirigeants, le directeur de production Michel Dheilly, témoigne en exclusivité pour BFMTV / RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • cgtfob
    cgtfob     

    Et alors Mr vous allez porter plainte ou ne rien dire comme un mouton !!!
    je suis choqué de vos propos, vous devriez vous révolter au moins pour votre pays !!!! Vous êtes un lâche ....

  • Kid Charlemagne
    Kid Charlemagne     

    J'ai de la compassion pour les salariés de l'entreprise qui vont perdre leurs emplois.
    En revanche je n'en ai aucune en ce qui concerne les syndiqués!
    Ils sont sensés être des partenaires sociaux et non des miliciens de bas étages.
    Si ils en sont là c'est aussi parce qu'ils n'ont aucune compétence en matière de négociation.
    Ils ont une attitude minable qui ne leur rend pas justice.
    Il ne suffit pas de brailler "on est en colère! on est pas contant! holalalala qu'est ce qu'on est fâché" en menaçant tout le monde qu'ils pourront obtenir gain de cause.

  • rfp
    rfp     

    Bonsoir Alex Benoit B.

    Cela tombe bien, mon passé professionnel m'a fait aller sur plusieurs théâtres d'OPEX (opérations extérieures)pendant presque deux décennies et j'ai vu la mort. Dans ma jeunesse j'ai vu à Roanne (ma ville natale) les terroristes Cégétistes, qui venaient foutre la merde dans les entreprises de bonneterie tout en coulant les Ateliers Roannais de Construction Textile, sans parler de l'Arsenal. Alors pour le biquet...

  • ALEX BENOIT B
    ALEX BENOIT B     

    Pauvre biquet ! T'aurais du faire la guerre ! T'aurais vu ce que c'était d'avoir des types en face qui veulent ta peau ! Maintenant, il va avoir besoin d'un psy si ça se trouve.....

Votre réponse
Postez un commentaire