En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'hôtellerie polynésienne en péril avec la chute du tourisme
 

par Daniel Pardon PAPEETE, Polynésie (Reuters) - La Polynésie française, affectée par une baisse continue de la fréquentation touristique en raison...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • HOHISSE
    HOHISSE     

    La métropole subventionne les DOM TOM à longueur de temps, ce qui n'oblige pas ces territoire à être concurrenciels, au moins en matière de tourisme. GUADELOUPE,POLYNESIE, MARTINIQUE, NOUVELLE CALEDONIE, c'est du pareil au même, destinations trop chères, avec un accueil limité et avec l'insécurité grandissante en plus.

  • Dark shadow
    Dark shadow     

    Tant qu'on placera des incompétents à la tête de ce pays, rien ne bougera, que ce soit l'hôtellerie, l'économie, la perle, le tourisme, la pêche... tout ces pôles importants chapeautés par des nuls, rien n'avancera.
    Et on entend cette petite musique depuis 2004, que seul l'indépendance de ce pays pourra sauver la Polynésie...Ca promet !!!

  • tuladanle
    tuladanle     

    cà leur va bien!Quand ils finiront de prendre les tourites pour"Rockefeller,peut-être ça ira mieux!Tout là-bas est hors de prix!Sans parler du billet d'avion!

  • smartiz
    smartiz     

    ils arreterons de prendre les touristes pour des touristes du golfe, ça ira beaucoup mieux! il en va de meme, pour les antilles françaises!

  • raimu 13
    raimu 13     

    Tahiti c'est très loin et les billets d'avion ne sont pas gratuits ! Les Hôtels sont plus chers qu'en France métropolitaine, et les rares français métropolitains qui vont là-bas, ce sont des retraités de la haute administration car les retraites sont le double d'ici. En plus, il me semble que certains retraités ont un peu trop participé au trafic des perles noires , ils se sont constitué de petites fortunes et se sont installés quelque part en France avec leur pognon ! De plus, la situation locale à Tahiti, à Papeete en particulier est aussi dangereuse qu'en banlieue nord de Paris , et les touristes ne souhaitent pas y retourner.Les vols à répétition dans les chambres d'hôtels sont trop nombreux. A trop tirer sur la corde, un jour elle se casse !

  • douze
    douze     

    Aux dernières nouvelles il est partiniquer en Martinique.

  • eric631
    eric631     

    et pas un mot sur ce violeur et cette petite de onze ans?

Votre réponse
Postez un commentaire