En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Face à la contestation de la réforme des retraites, le pouvoir conjugue le bâton et la carotte
 

par Emmanuel Jarry PARIS (Reuters) - Le gouvernement a continué jeudi à agiter le bâton contre les opposants à la réforme des retraites qui bloquent...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • obelix77
    obelix77     

    Est-il normal que les personnes qui ont accumulé toutes les années nécessaires ne puissent plus prendre leur retraite à 60 ans alors qu'ils ont été licencié pour laisser la place à des jeunes sous-payés travaillant à temps partiel ?
    A qui profite le petit pois, certainement plus aux PME qu'aux seniors en âge de prendre leur retraite...

  • chris39
    chris39     

    La réforme des retraites n'existe donc plus. Elle n'a de toute façon jamais vraiment été faite pour exister. Pour une raison simple, c'est que Sarkozy n'y comprend pas grand chose en durée du travail, pénibilité etc ... Il n'a lui même que très rarement travaillé. Alors lui demander de comprendre, c'est au dessus de ses possibilités.

  • KARIM75
    KARIM75     

    Nous sommes spectateurs d'un monde qui ne change pas ! l'interminable combat entre les gouvernants et les gouvernés ! Nous sommes là devant un problème qui dépasse celui de la Retraite ! Comment voulez vous que l'on avance si l'on ne se comprend pas ! Nous sommes face à une société qui évolue en désaccord total avec elle même . Dans le cas de la retraite , Le problème n'est pas uniquement dans la Durée du temps de travail mais aussi dans la "Qualité" du temps de travail ! La réflexion serait d'avantage sur la façon dont nous sommes traités pendant la vie active !
    Comment voulez vous expliquer aux gens de serrer encore plus la ceinture , de travailler plus longtemps alors qu'à l'assemblée nationale s'est l'inverse qui se produit !
    je pense par la même occasion que si nous avions de bon gouvernants, nous n'aurions pas besoins de partenaires sociaux aussi nombreux ! Trop de Monde à entretenir sans que cela nous profite vraiment ... !
    Je crois qu'une grosse réflexion sur notre Avenir s'impose car notre système , tel qu'il est conçu aujourd'hui , commence à montrer ses limites !
    A bientôt
    Karim

  • dano7
    dano7     

    c'est gentil de parler comme ça mais je vous souhaite de vous retrouver au chomage à 57 ans et avoir cotisé pendant 40 ans

  • cac69
    cac69     

    notre PIB a doublé depuis les années 60...OU EST LA FRIC DE LA PRODUCTIVITE ????

    SARKO MANIE LE BATON.....ET LA CAROTTE POUR SES CHERS AMIS...

  • Francois0158
    Francois0158     

    Et oui... nous en sommes à ce triste constat parce que les français n'aiment pas regarder les réalités en face, et parce que nos gouvernants de tous bords n'osent pas la leur dire. Au fil des années, on a entretenu les illusions, la gauche usant de mensonges et de démagogie pour parvenir au pouvoir, la droite étant incapable de s'affirmer, parce qu'elle a honte de ne pas être de gauche, et qu'elle s'aplatit devant l'idéologie marxiste dominante. Ceci dit, nous sommes en démocratie, et en démocratie, le peuple a les dirigeants qu'il mérite.

  • Francois0158
    Francois0158     

    Parce que si je comprends bien, vous comptez sur les socialistes pour revenir en arrière, si jamais ils reviennent au pouvoir en 2012... Le cerveau de lapin nain, c'est plutôt le vôtre ! Vos amis socialistes sont bien trop contents que ce soit la droite qui fasse le sale boulot, parce que de toute façon, cette réforme, pour des raisons démographiques, est inévitable. Et ils se frottent les mains, il n'auront pas à la faire. En 1997, quand ils ont gagné les Législatives, ont-ils annulé la réforme Balladur sur les retraites du secteur privé ? NON, et pourtant ils l'avaient promis. Quant à la réforme des régimes spéciaux, ils ne parlent plus de revenir en arrière, ils l'ont entérinée, tout simplement. Comment peut-on être assez stupide pour croire aux boniments de ces menteurs ? Souvenez-vous, au printemps 1981, Mitterrand en campagne électorale s'adressant à un public de sidérurgistes lorrains : "si je suis élu président de la république, plus aucune usine ne fermera !"... on connaît la suite de l'histoire... allez, faites de beaux rêves !

  • Francois0158
    Francois0158     

    Oh là là.. c'est fou ce que certains peuvent écrire comme conneries... Mais regardez donc l'âge de départ en retraite chez tous nos voisins, au lieu de délirer sur je ne sais quel complot échafaudé par on ne sait qui... Pas plus tard qu'hier l'Angleterre a annoncé qu'elle passé de 65 à 66 ans, l'Allemagne monte graduellement à 67, la Suisse est à 68, etc... Un peu de réalisme bon sang... en 1945 l'âge de la retraite avait été fixé à 65 ans, alors que l'on entrait dans la vie active à 15 ou 16 ans, contre 21 ou 22 aujourd'hui (il y avait 3 ou 4% de bacheliers seulement), il n'y avait aucun chômage puisque tout le pays était à reconstruire, l'espérance de vie était 17 ans moins élevée qu'aujourd'hui... pas besoin de faire de grandes études pour comprendre que ce n'est plus tenable... à moins d'avoir un petit pois à la place du cerveau

  • çapassepas
    çapassepas     

    Cette réforme ne se justifie ni socialement ni économiquement.Le marché des retraites complémentaires(ou "retraites par capitalisation")qui se constitue progressivement constitue la seule vraie raison de cette réforme brutale et ordonnée depuis l'Elysée sans véritable consultation des organisations professionnelles.Ce marché constituerait une manne de plusieurs centaines de milliards d'euros que les sociétés privées seront amenées à se partager.Pour des millions de salarié(e)s cela signifiera concrètement des pensions de misère ne leur permettant pas de vivre dignement.Cette véritable raison-un peu crapuleuse quand on regarde avec soin cette affaire-devait être cachée sans quoi....Elle a été soigneusement cachée(non pas ignorée!)par les soit-disants experts en économie.Presqu'aucune personnalité médiatique n'a alerté l'opinion publique sur cette réalité...à de rares exceptions près parmi lesquelles Ségolène Royal...Bonjour la démocratie et le pluralisme de l'information!!

Votre réponse
Postez un commentaire