En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bijouterie braquée: l'ex-assistante de Julien Dray poursuivie pour complicité
 

Samira Zaoui est mise en examen pour complicité dans le braquage d'un magasin de Lorient le 11 février dernier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • samuel333
    samuel333     

    Ce n'est pas honnête de pas spécifier qu'au moment des faits elle était encore assistante parlementaire de du député Julien Dray.

  • pierre76
    pierre76     

    LA CLASSE POLITIQUE FRANCAISE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Ben  voyons
    Ben voyons     

    Génial ! ________ Ils n'en ratent pas une :))) ________________ manifestement, ça ne paie pas son "homme", d'être attaché(e) parlementaire, alors on survit comme on peut. La braquage est un petit boulot comme un autre :))) A moins que les crédits opaques ne soient utilisés par le chef pour s'acheter l'heure :))) _________ Faut vraiment plus de transparence dans l'utilisation de ces "crédits de représentation". . . Problème : la régulation de ces sommes devrait être votée par les parlementaires eux mêmes. Donc ne le sera pas. . . Dans l'industrie, on dénoncerait un "conflit d'intérêt", non ?

  • biendici
    biendici     

    Elle voulait retrouver sa Bretagne natale?

  • djeeps
    djeeps     

    sale temps pour la gauche. c'est comme DALLAS combien y aura-t-il d'épisodes anticonstitutionnels. C'est pire que l'invasion des frelons asiatiques qui déciment les abeilles, mais ce n'est pas la même ruche

  • valgego
    valgego     

    Même pas étonné,un fait divers assez banal ,........bonjour choco ,c'est une coutume ancestrale de faire passer les dames devant par courtoisie ! Surtout lorsqu'elles ont eu un statut d' attachée parlementaire ,.....bien que leur ancien employeur s'en détache .

Votre réponse
Postez un commentaire