En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'euro est mal aimé mais les français veulent le garder, selon un sondage
 

PARIS (Reuters) - Un Français sur deux estime que l'euro a été plutôt une mauvaise chose pour son pays et pour lui-même mais une large majorité...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • Ouaff
    Ouaff     

    Cinglant démenti au commentaire de Pierre 62.------------------Selon des évaluations, les Espagnols posséderaient encore de nombreuses pesetas : l'équivalent de 1,7 milliards d'euros pour tout le pays.
    ----------------------------------
    Depuis le mois d'octobre, dans une commune de Galice, Salvaterra de Mino, les gens sont autorisés à payer en pesetas. C'est un franc succès.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Certes, des emplois sont remplacés par des robots. Mais, d'autres, beaucoup d'autres sont délocalisés.----------------Parce que les ouvriers de ces pays-là sont bien moins payés.-------------------Mais, aussi parce qu'avec un euro surévalué et que nous ne pouvons pas dévaluer car nous n'avons plus la maitrise, nous ne sommes pas compétitifs.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Voilà la rengaine des bien-pensants : pour eux, seuls les Français protestent. Ailleurs tout irait très bien.
    ----------------------------------
    Personnellement, je suis d'origine espagnole. J'ai encore de la famille là-bas.------------D'abord, contrairement à ce que nous serinaient certains médias en 2002, ils ont connu aussi une hausse des prix quand ils ont eu la nouvelle monnaie.
    ----------------------------------
    Puis, l'illusion s'est installée. Pendant quelques années, l'Espagne a bénéficié d'une "protection" apparente. Ses taux d'intérêts étaient les mêmes que ceux de l'Allemagne (pareil pour la Grèce).--------------Sous ce "parapluie", les "élites" de ce pays ont cru au "miracle" et se sont lancées dans l'immobilier sans la moindre limite.-------------------Puis avec les crises de 2007 et 2008, patatras ! Comme Cendrillon à minuit, l'Espagne s'est retrouvée "en haillons".---------------------Certes, l'erreur majeure a été de croire que l'immobilier allait créer une miraculeuse prospérité.------------------------------------Aujourd'hui, beaucoup d'Espagnols constatent que l'euro n'a pas été une protection, mais un mirage.------------Alors que leur déficit est moins important que celui du Royaume-Uni (hors zone euro), les marchés leur prêtent à des taux bien supérieurs, taux frisant l'usure.------------------------Quant aux Grecs, s'ils pouvaient quitter la zone euro sans trop de "casse", ils le feraient bien. Mais, ils craignent que leur drachme soit trop fragile. Et surtout, ils sont totalement éreintés par les politiques déflationnistes calamiteuses imposées par le FMI (alors dirigé par DSK) et l'Union Européenne (particulièrement le couple Sarkozy-Merkel).------------------------------------
    Pierre 62 ne sait rien mais cherche à nous intoxiquer pour justifier la pensée unique.

  • jeanca13
    jeanca13     

    Comme d'habitude intox...l'Europe, l'euro, les députés européens : la solution !
    Depuis Maastrcicht les français ne croient plus aux mensonges

  • fifirififi
    fifirififi     

    Au début 1 euro équivalait 0.91 dollar. Aujourd'hui 1euro = 1.30 dollar. Cette monnaie à la con a donc été sur évaluée de + de 40% par rapport au dollar ! Soit pour un ouvrier europeen, il faut que sa productivité augmente de + de 40 % par rapport à un ricain. Pour un français, il faudrait passer de 35 à 49* heures par semaine sans gagner plus. Je ne parle pas des chinois et des japonais qui pnt des monnaies ultra faibles. On se trire donc une balle dans le pied tout seuls. Ras le bol des liberaux !!!!!!!!!!!!

  • kubb
    kubb     

    supprimons la loi dite rotschild 1973 qui on vendu la france au banque prive d ou notre dette actuel , seul " aignan et marine le demande pourquoi ?

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    Les Grecs, les Espagnols, les Portugais, les Irlandais etc. veulent surtout rester dans l’euro. L’Europe du Nord veut garder son euro quitte à en faire un genre d’euro mark. Entre les deux certains Français imaginent toujours qu’il y a des imbéciles pour leur prêter de l’argent à pas cher, voir à ne pas rembourser.

  • kubb
    kubb     

    L EURO EST MORT VIVE LE FRANC

  • le dissident
    le dissident     

    c'est pas l'avis que j'entend sinon ceux qui voyagent enormement,ente 2002 et 2011,soit a peine 10 ans,les prix ont ete x par 2 ,un referendum,un vrai et vous verrez si les français en veulent encore de cette monnaie de singe

  • BINTZ
    BINTZ     

    Cela fait mal, c'est mauvais, mais que c'est bon. Pas pour moi, mais je ne suis jamais sondé, normal mon numéro de téléphone est inaccessible aux sondeurs.

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire