En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'euro est au bord du gouffre, selon jacques delors
 

PARIS (Reuters) - L'euro et l'Europe sont au bord du gouffre, estime l'ancien président de la Commission européenne Jacques Delors, qui fut un des...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • delphevve
    delphevve     

    L ALLEMAGNE NE VEUT PLUS DONNER ? PAYER ? L ALLEMAGNE DEPUIS 1980 AVAIT FAIT UN PLAN D AUSTERITE,, LE ps en france aubry delors dsk foutaient l argent par les fenetres retraites a 55 ans sans finacement , social immigres immigration,, les usines partaient a l etranger,,, alors vive marine le pen nous voterons marine le pen

  • titi64
    titi64     

    Car c'est lui et ses copains qui ont bradés nos économies, notre labeur; Malgré notre refus, tel une dictature communiste.

  • ceforis34
    ceforis34     

    Retour au franc , bouclage des frontières ,décrassage du pays ! ! ! ! .

  • Ouaff
    Ouaff     

    Jacques Delors porte une très lourde responsabilité dans la situation actuelle au niveau de l'Europe.-----------------------------------------
    Président de la commission de Bruxelles de 1985 à 1995, il a été à l'initiative (avec son compère Mitterrand) de la fuite en avant dans la supra-nationalité européenne.
    ----------------------------------------------
    Il porte une lourde responsabilité dans l'Acte Unique (1986, application à partir de 1992) : ouverture des frontières aux personnes, aux capitaux, aux entreprises. Avec ses résultats : délocalisations aggravées, spéculation sans limite, insécurité renforcée,.... Ajoutons que ce traité conduisait à la "concurrence" dans l'UE, d'où la mort des services publics ainsi qu'au remplacement de la démocratie par un système oligarchique (les directives européennes décidées par l'oligarchie bruxelloise sont supérieures aux lois votées par les gens que nous élisons). Manifestement, sur ce dernier point, lui et tous ceux qui spéculent sur la crise de l'euro (qu'ils ont créé) veulent nous enfoncer encore plus dans l'oligarchie baptisée "fédéralisme".
    ------------------------------------------
    Alors qu'il existait déjà (depuis les années 70), une monnaie commune européenne face au dollar, Delors, Mitterrand et d'autres dirigeants européens ont créé la monnaie unique à la suite du traité de Maastricht (1992, appliqué en 1999 pour l'euro). Monnaie purement idéologique pour "prouver" que la fuite en avant supra-nationale, c'est "le bien". Monnaie absurde puisqu'avec les politiques d'austérité actuelles, on ne peut pas la dévaluer. Or, une dévaluation serait nécessaire pour réduire les effets économiques de l'austérité. Sans dévaluation, l'austérité conduira à la récession, donc à un véritable "cercle vicieux".
    ---------------------------------------------
    Après Maastricht, Delors avait montré quelle était sa conception de la démocratie : pour lui, un adversaire du traité de Maastricht ne devait jamais devenir président de la république. Chevènement dénonça souvent cette déclaration scandaleuse.

  • Lieut
    Lieut     

    Tiens , tiens! Il répète ce que dit Marine ! En a t-il parlé à Martine ?

  • RD10
    RD10     

    Voilà ce qu'à dit au mois de juillet Philippe de Villiers : "La monnaie unique joue le rôle d'un engrenage vers le fédéralisme européen, monétaire, économique, politique, qui éloigne encore plus le pouvoir des peuples. Nos gouvernements s'y jettent tête baissée en espérant sauver l'euro. Au lieu de sauver l'euro, ils vont ruiner l'Europe." le même qui avait déjà signaler la catastrophe dans son livre "vous avez aimé les farines animales, vous adorerez l'euro", il nous faudrait un homme comme lui pour redresser notre pays.

  • VN07
    VN07     

    Monsieur Delors ne veut pas que l'Euro s'effondre pour ne pas reconnaître son erreur. A quand un référendum pour que le peuple s'exprime. Cette Europe-là ne fonctionne pas, changeons.

  • Verly.
    Verly.     

    ...on ne voit pas trés bien...Nous avons suffisament d'ennuis commle ça, pas besoin d'y ajouter des chimères...et Delors a fait assez de dégâts sans qu'on lui en invente d'autres...

  • Verly.
    Verly.     

    ...c'est pourtant bien lui qui a plaidé pour l'abandon du Glaas-Steagall Act en France avec ke résultat qu'on connait. Quand on a articioé comme lui a l'irganistion de la catastrophe il faut être gonflé pour proposer des remèdes.

  • ATN
    ATN     

    La Lybie c'est bien en Afrique? Et les bombardiers de l'OTAN sont bien Européens? Le but est bien d'exploiter les richesses pétrolières, et d'y apporter le "modèle" de démocratie Européen (celui ou la corruption n'existe pas voyons!). Idem pour la Cote d'Ivoire, la Guinée, le Centrafrique, etc... La situation ressemble plus à la situation de l'Empire Romain (avant son effondrement) qu'à une réelle colonisation.

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire