En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"L'Etat tente de faire payer ses rançons par d'autres", pour Dorothée Moisan

Mis à jour le
"L'Etat tente de faire payer ses rançons par d'autres", pour Dorothée Moisan
 

L'auteur de l'ouvrage "Le business des otages" revient sur les méthodes de l'Etat pour faire libérer les otages français à l'occasion de la libération du père Georges.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jeanjacquesmarquis
    jeanjacquesmarquis     

    Sincèrement, on ne voit pas François hollande, fascocialiste pur et dur ,payer une rançon pour un prêtre catholique.....Ha....par contre, pour un journaliste qui peut lui rendre la monnaie.......c'est trés différend....

  • mia mama
    mia mama     

    Continuez à nous prendre pour des cons ,aux prochaines élections on va sanctionner ceux qui nous prennent pour des cons !

  • Margaux1942
    Margaux1942     

    Mais à qui peut-on faire croire que ces libérations sont faites sans versement de rançon ??? C'est vraiment prendre les français pour des imbéciles !!!

  • Marie 65
    Marie 65     

    Il est évident que ces libérations d'otages ne sont pas le fait de la pitié des geôliers, mais des rançons versées. Comme la France n'a plus d'argent elle demande à ses alliés africains de prendre en charge ces versements. Bien entendu le remboursement sera rétroactif; un jour il faudra payer.

  • DSKK06
    DSKK06     

    Méthode Hollande avant son élection : Faudra créer une commission indépendante dirigée pour connaître la vérité...

Votre réponse
Postez un commentaire