En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les syndicats enseignants sceptiques face aux évaluations en CP et 6e

Les élèves de 6e et CP seront évalués au niveau national, dès cette année. (Photo d'illustration)
 

Le retour des évaluations généralisées en CP et en 6e, annoncé par Jean-Michel Blanquer ce mardi, ne fait pas l'unanimité auprès des enseignants.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • domino
    domino     

    les syndicats sceptiques!!!!!! c'est bien la première fois!!!!!!!! quelle bande de nuls

  • danbas84
    danbas84     

    Ca fait bien longtemps que ces syndicats "socialistes" d"enseignants Se sont éloignés de l'enseignement et de l'éducation.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Je fais confiance au ministre,il faudrait comme à mon époque,passer un examen général avant d'entrer en 6ème,trop d'enfants illétrés,et pour faire taire toutes polémiques,un costume,pour la cantine,pas de menu de substitution ,un penu pour tous,quelques soient la religion,pour ceux qui sont contre,venir récupérer leurs rejetons à l'école et leur faire leur menu religieux.

  • tiagode
    tiagode     

    surprise surprise! les syndicats septiquess ou contre une proposition!
    Ils étaient contre la precedente ils sont contre sa modifiction Macron a raison ce pays est facilement réformable!

  • mandrake
    mandrake     

    L 'annonce du ministre est surprenante.. En effet depuis un an les élèves du CM1 à la 6ème sont dans le cycle 3'.. Des évaluations sont donc faites en débat de CM1 et en fin de 6ème.. Un accompagnement est prévu pour les élèves en difficulté. Le ministre doit donc expliquer comment les évaluations qu 'il propose s' intègrent dans ce dispositif à moins qu 'il ne revienne sur la notion de cycle.
    Dans tous les cas il doit préciser sa pensée.

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Ah ben d abord sceptiques puis bientôt hostiles : normal ça leur fait du boulot en plus alors.... En voilà qui n ont pas honte de leurs résultats, quel scandale !!!!!

  • Chriss97229
    Chriss97229     

    Quand un syndicat accepté une réforme, c'est que l'on est pas en France.
    En France l'école est parfaite, aucune réforme n'est nécessaire, pour faire des économies nécessaires, il serait judicieux de supprimer le ministre et son ministère

  • beaudolo
    beaudolo     

    Je n'ai jamais vu des syndicats pas sceptiques surtout à l'EN et au sujet très sensible de l'évaluation de leur travail!

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à beaudolo)

    Tout à fait. Si les gamins arrivaient au BAC en sachant lire, écrire et compter, l'avis de ces syndicat serait à prendre en compte. Hélas, les C-V que je reçois me confirment qu'ils feraient mieux de se mettre au boulot plutôt que d'afficher un scepticisme devenu obligatoire à la moindre réformette...!

  • Jean Emarre 81
    Jean Emarre 81     

    De toutes façons les syndicats d'enseignants ont contre tout.............

Votre réponse
Postez un commentaire