En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des salariés d'arcelormittal bloquent le site de florange
 

FLORANGE, Moselle (Reuters) - Les salariés d'ArcelorMittal à Florange ont commencé jeudi matin à bloquer la sortie des expéditions de produits, au...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • nunuchedevienne
    nunuchedevienne     

    J'ai bien vu à la TV que les syndicats avaient bloqué les portes de l'usine d'Arcelor Mittal On constate 150 sur 5000ouvriers.Oui, mais dans les 5000, il y a la sous-traitance occupée sur d'autres chantiers,les intérimaires sans mission, les équipes...Tout cela ne favorise pas le regroupement de masse de là à dire que l'usine n'est à la main de quelques syndicalistes c'est facile.L'ouvrier non syndiqué ou non militant n'set pas meneur.Néanmoins, on constate que l'emploi reste fragile et qu'il faut tout faire, sans violence si possible, pour le garder.

  • YOUEL
    YOUEL     

    150 sur 5000 bloquent le site.
    Entendu d'un syndicaliste lors de la création d'un SCOP :
    l'on fait attention maintenant que nous en sommes les patrons.
    Alors avant, ce syndicaliste se moquait de son outil de travail que détenait "un salaud" de patron.

  • vava34
    vava34     

    leur entreprise et leurs matériels industriels (pour qu'ils ne soient pas démantelés et déménagés) et reprennent leur usine à leur compte (en SCOP). Ils n'ont rien à perdre car leur patron n'en a rien à cirer de l'usine, ni des emplois, ce qui l'intéresse c'est le fric, le fric et le fric à redistribuer à des fainéants d'actionnaires qui se gavent et n'investissent rien.

Votre réponse
Postez un commentaire