En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Rentrée 2011
 

Lundi, c'est la rentrée. Une rentrée délicate avec la réforme du lycée où l'on attend 80 000 élèves de plus pour 4800 professeurs de moins. Des chiffres qui font grincer des dents les syndicats. C'est aussi le retour de la morale en primaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • karine86
    karine86     

    il ne s'agit pas d'un salaire de 12 mois répartis sur 10, mais l'inverse. c'est comme si on mettait de côté une partie de notre salaire chaque mois pour avoir des ressources en juillet et en août. juillet et août ne sont pas payés, durant ces 2 mois, on nous reverse seulement la partie côtisée le reste de l'année.

  • karine86
    karine86     

    je suis instit depuis 12 ans, je travaille à peu près 50 heures par semaine quand je n'ai ni réunions ni rencontres avec les parents: 36 heures de travail à l'école, 2h minimum chaque soir à la maison et 4 à 6h pendant le week end. je travaille également à peu près la moitié des vacances scolaires mais à un rythme moins soutenu.

  • heloïse
    heloïse     

    C'est très variable selon les semaines, mais je peux répondre pour moi, prof en collège : entre 40 et 45 heures les semaines "calmes" (càd sans rien de particulier), et ça peut monter à plus de 50 heures avec des épreuves communes à corriger, des conseils de classe, des réunions en tout genre sur les nouvelles directives ministérielles ou académiques. Après, j'ignore si mon cas est représentatif. J'enseigne les maths depuis 13 ans, et j'essaie de me remettre sans cesse en question et de faire évoluer mes pratiques. Je ne conçois pas le métier autrement. Je ne compte pas les w-e où j'aimerais bien sortir, mais y'a d'abord ces 5 paquets de 30 copies à corriger... Il faut l'aimer, ce métier, ou vite le quitter !

  • profremplacant
    profremplacant     

    Prof remplacant pendant 3 ans, je peux vous dire que le niveau de nos enseignants frisent le ridicule. Au vu des echanges dans la salle des profs, on passe plus de temps à planifier les conges, à programmer la prochaine greve qu'à bosser les cours. un collegue m'a dit "fait des interrogations sous forme de QCM, tu ne mettra que 30 min pour tout corriger"
    De nombreux prof sont sous anxiolitique, ont des problemes de couples ou d'alcool et tentent de decourager les jeunes profs qui arrivent. Faut dire qu'on leur en demande toujours plus : eduquer, responsabiliser, surveiller, sanctionner, faire le travail d'educateur, de la famille, de la police,.....

  • pasfaciletouslesjours
    pasfaciletouslesjours     

    pas payé bien sur ! mais salaire annuel (12 mois) repartit sur 10 mois ! je n'appelle pas cela pas payé !

  • tino333
    tino333     

    Franchement, je ne vois pas en quoi la théorie du genre va venir détraquer les enfants.

    ça dit simplement qu'on l'on né mâle ou femelle et que par ailleurs la société impose des comportements lié à ce genre et que finalement une partie des comportements sociaux de genre sont à comprendre dans les rôles attribuées à chacun dans chaque société.
    Les sociétés évoluant, ces rôles peuvent également évolué...

    rien de choquant et détraquant sauf peut être pour certains réac, ou nostalgiques de l'âge de pierre...

  • dofin
    dofin     

    On nous parle de morale, quand on s'apprête à détraquer les enfants avec des théories comme celle du "gender" qui dit que : "Le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle, mais ce n’est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin." voir le site ....

  • MIMID42
    MIMID42     

    Bonjour,
    Les parents et les enfants ne se rendent pas compte que la gratuite à l'éducation est un cadeau. Pouvoir s'instruire est une chance.
    Arrêtons de toujours se plaindre. Mon père qui était mineur de fond nous disait toujours que le seul moyen d'évoluer était l'ECOLE...Il ne pouvait s'occuper de nous car pas assez intruit.Mais nous avions conscience que s'était à nous de nous prendre en charge.

  • bla
    bla     

    avec
    grèves, vacances, formations, maladie ???

    regardez le niveau des élèves ! mais c'est bien sur à cause du MANQUE DE MOYEN

  • Nick le M.
    Nick le M.     

    L'école républicaine ça marche si le prof est écouté et respecté. Un prof est là pour transmettre un savoir, il n'est pas là pour faire le gendarme ni remplacer les parents dans le rôle d'éducation.

    Si les parents jouent plus leurs rôles d'éducateurs, l'égalité des chances serait bien meilleurs....

    Si aujourd'hui on estime qu'il n'y a pas d'égalité des chances, c'est parce qu'il y a des classes ou c'est la jungle. Il y a des classes ou l'on met 3 semaines à faire ce que l'on fait en 1 semaine de l'autre coté. Les enfants et leurs comportement en cours sont directement responsables (ainsi que leurs parents) et de leur propre égalité des chances !

    Bien sur, certains préfèrent que leurs gosses sèchent et ramènent 100 ou 200 ¤ par jour avec des activités "légales" bien sûûûûûr.... *ironie of course* mais tellement vrai...

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire